La montre : J12 Intense black de Chanel

Le noir est sa couleur, la lumière sa raison d’être. Parmi les dernières déclinaisons de la montre J12 dont la silhouette s’impose depuis bientôt quinze ans, le modèle Intense black se révèle comme un nouvel exemple réussi de design horloger. Devenu une teinte majeure dans l’horlogerie, le noir profond est ici réinterprété dans sa version la plus lumineuse à travers l’utilisation de la céramique high-tech, ce fameux matériau hautement résistant aux rayures que Chanel appose comme une marque de fabrique sur cette collection élégante et sportive. Auréolé par un boîtier de 38mm en céramique noire, le cadran indique les heures, les minutes et les secondes en ton sur ton, déclinant ses chiffres arabes en appliques. A la manière d’un caméléon ou d’un objet furtif, la J12 Intense black de Chanel habille le poignet d’un condensé de technologie et d’élégance discrète.

 

Chanel J12 Intense black

Chanel J12 Intense black. © Chanel

 

Son pendant architectural : le Palais des Festivals des « Tiroler Festspiele Erl », Autriche par Delugan Meissl Associated Architects

Delugan Meissl Associated Architects a été fondé en 1993 par Elke Delugan Meissl et Roman Delugan, à Vienne, deux architectes talentueux qui depuis leurs premiers pas ont gagné l’estime internationale grâce à différents projets de grandes tailles, tels que le Balken en 1998, House Ray 1 en 2003 et, en 2008, le nouveau Porsche Museum à Stuttgart. Il s’agit d‘oeuvres architecturales qui se distinguent par leurs lignes, leurs caractères et leurs langages architecturaux.

Cette forme d’expression unique et exceptionnelle se retrouve dans le Palais des Festivals des « Tiroler Festspiele Erl » au travers d’un corps presque futuriste dessiné par la topographie du terrain. Ses cours intérieures mettent en relation les volumes
définis par l’architecture avec l’espace extérieur et rendent l’ensemble perméable à la lumière et à la vie. Une forme sensuelle, une volumétrie fluide et dynamique qui a comme but principal la relation entre l’espace et la nature. Les formes qui naissent de cette interaction donnent vie à ce qui semble être un OVNI qui se distingue par ses couleurs et matériaux inusuels. Les matières utilisées pour la façade éveillent un sentiment d’atemporalité et de maîtrise technique.

Dans le Palais des Festivals des « Tiroler Festspiele Erl » comme pour la J12 de Chanel, l’emploi de la couleur noire et de la céramique – dans le cas de la montre - et du fibrociment pour la façade du bâtiment, nous fascine et évoque une sensation d’élégance
classique. Ce langage exclusif est caractérisé par l’innovation et une manufacture de haute qualité capable de rendre unique une pièce classique.

L’impulsion créative est sans doute le trait d’union entre ces deux oeuvres qui se distinguent par leur unicité et par les sentiments qu’elles dégagent.