Tequila, berceau de la boisson bien connue, a été sélectionnée pour la richesse du patrimoine local et a servi de cadre à la présentation d’une série limitée de la Traveller WW.TC et des dernières créations de la marque aux passionnés d’horlogerie mexicains.

Le Mexique à accueilli la brillante relève horlogère de Girard-Perregaux qui a installé ses établis au milieu de champs d’agaves, inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité, ou au sein des plus fameuses distilleries de Tequila. Les amateurs d'horlogerie mexicains ont ainsi pu découvrir les secrets de l’art horloger et les dernières créations de la marque, dont une série spéciale de la Traveller WW.TC Chronographe ou le révolutionnaire Echappement L.M., Aiguille d’Or au Grand Prix de l’Horlogerie de Genève 2013.

Girard-Perregaux entretient une relation particulière avec le Mexique depuis le XIXe siècle. En effet, le plus célèbre des Tourbillons sous Trois Ponts d’Or, médaille d’or à l’exposition de Paris en 1889, fut la propriété de Porfirio Diaz, ancien Président du Mexique. Cette montre d’exception connue comme « La Esmeralda » doit également son nom à la boutique de Messieurs Hauser et Zivy, alors agents de la Marque à Mexico.

Le projet « Le Nouveau Visage de la Tradition » présentant les Jeunes Maîtres Horlogers Girard-Perregaux et leur tournée mondiale est retracé dans un livre présenté à Baselworld 2014. La version digitale peut être  consultée sur www.girard-perregaux.com.

 

Photos des Jeunes Horlogers au Mexique: cliquez sur l'image en haut de page