Quand il s’agit de montres en or, tous les ors ne sont pas identiques. Au-delà de la simple différence entre or jaune, rouge ou blanc, les marques diversifient de plus en plus leurs collections en personnalisant l’alliage de ce précieux métal.

Pour beaucoup d’entre nous, une montre en or « Swiss Made » est le critère supérieur à tous les autres, et ce, indépendamment de la complexité du mouvement qui l’anime. Néanmoins, la grande variété de types d’or offerts par les marques de montres de luxe, chacune se prévalant de détenir la meilleure version, peut être déroutante.

De quelle couleur est votre or ?
Il est intéressant de relever que la norme ISO 8654 qui détermine les couleurs d’or est en fait issue d’un standard de l’industrie horlogère suisse établi en 1966. Cette norme classifie les couleurs d’or en 6 catégories, allant de 0N à 5N, la dernière étant celle que vous avez peut-être déjà remarqué sur de nombreuses spécifications techniques de montres en or. Mais que veulent dire ces chiffres ?

Ils font référence à la couleur observée sur un produit fini, et non sur un alliage d’or spécifique. Les couleurs 0N et 01 contiennent seulement 58.5 % d’or et ne sont, de ce fait, pas considérées comme de l’or 18 carats. Tous les alliages contenant 75% ou plus d’or, ce qui est le cas pour les couleurs 2N à 5N or, sont considérés comme de l’or 18 carats. Au sommet de la pyramide, l’or 5N contient la plus faible quantité d’argent et offre par conséquent la teinte la plus rouge sur un produit fini, appelée or rouge ou or rose selon la marque horlogère.

Toutefois, le World Gold Council utilise une dénomination bien plus précise subdivisée en trois couleurs d’or 18 carats :

  • Or jaune: 75% d’or, 15% d’argent, 10% de cuivre
  • Or blanc: 75% d’or, 25& de platine ou de palladium
  • Or rose: 75% d’or, 9,2% d’argent, 22.2% de cuivre

Comme nous pouvons le voir sur les offres actuelles des grandes marques de montres, tous les alliages d'or - alliage prédominant du moins en ce qui concerne les montres en or pour hommes - ne sont pas les mêmes, car les marques combinent avec soin les trois principaux constituants de l'alliage pour créer leurs propres "mélanges" maison.

Magic Gold - Hublot
L’alliage unique et exclusif Magic Gold d’Hublot est produit dans la petite fonderie de la marque dans  sa manufacture à Nyon. La recette sécrète combine or, cuivre et platine pour créer le premier alliage inrayable au monde en or 18 carats.

Hublot Big Bang Unico Full Magic Gold. © Hublot

L'or Sedna – Harry Winston
Utilisé dans un premier temps par Omega, cet alliage d’or est exclusif aux marques du Swatch Group. Il contient une proportion supérieure de palladium, conférant au boîtier une couleur et un fini plus doux, tout en lui assurant un éclat de plus longue durée. Cette année, Harry Winston a utilisé pour la première fois cet alliage dans sa collection Avenue. Il tire d’ailleurs son nom de Sedna, un objet transneptunien célèbre pour sa couleur rouge.

Harry Winston Avenue Dual Time Automatic Sedna Gold © Harry Winston

King Gold - Hublot
Le King Gold est le deuxième alliage d’or utilisé par Hublot. Unique, sa couleur est plus rougeoyante que le traditionnel or rouge 5N. Pour parvenir à ce résultat, les métallurgistes de la marque ont augmenté le pourcentage de cuivre et ajouté du platine dans le but de stabiliser la couleur au fil des ans et neutraliser l’oxydation.

Hublot Big Bang Tourbillon King Gold © Hublot

L'or 5Npt - Panerai
Curieusement, Panerai n’a présenté son premier modèle en or rouge qu’en 2012 au SIHH. L’alliage 5Npt utilisé par la marque florentine est composé de presque un quart de cuivre (24.1%), conférant aux montres en or rouge Panerai une teinte plus rougeoyante. Tout comme Hublot, Panerai ajoute une quantité infime de platine pour prévenir l’oxydation du métal.

Panerai PAM 570 © Panerai

L'or Fairmined  –  Chopard
Chopard se préoccupe moins de l’importance de la couleur de son or et se soucie plus de sa provenance. La marque a déployé de nombreux efforts pour intégrer de l’or « fairmined » dans ses collections, dès lors que ce dernier requiert un processus de fonte et de production complètement séparé. En effet, l’or « fairmined » ne doit en aucun cas être contaminé par un autre type d’or, pas même lors de l’étape de récupération des déchets. L’appellation « Fairmined » assure une extraction durable et responsable des mines d’or et garantit un salaire décent aux mineurs. Chopard est la première marque à avoir présenté une montre de luxe entièrement réalisée en or « fairmined » : Le L.U.C Tourbillon QF Fairmined dévoilé à Baselworld l’an passé.

Chopard L.U.C Tourbillon Qualité Fleurier Fairmined © Chopard