Poursuivant l'héritage exceptionnel du Prince Albert Ier de Monaco qui a réalisé au cours de sa vie 28 campagnes d’exploration et qui est internationalement reconnu comme pionnier de l’océanographie moderne, aujourd’hui S.A.S. le Prince Albert II, chef d’Etat engagé, porte les problématiques marines et de protection environnementale au premier rang de la scène mondiale, à travers sa Fondation Prince Albert II de Monaco. La Fondation s’engage dans les domaines du changement climatique, des énergies renouvelables, de la biodiversité, des ressources marines et de la désertification. Elle accorde son appui à de nombreux projets dans des zones géographiques spécifiques telles que le bassin méditerranéen, les régions polaires ou les pays en voie de développement et encourage la préservation de l’environnement et le développement durable. Avec ses partenaires, la Fondation oeuvre pour accroître la conscience relative à l’impact des activités humaines sur les milieux naturels afin d'encourager une prise de conscience écologique.

Honorant ses liens étroits avec la plongée et l’héritage de la Fifty Fathoms qui s’étend sur six décennies, Blancpain s'est consacré à la cause de la préservation et de la sauvegarde des océans. Les efforts déployés par la marque dans ce domaine sont réunis sous l'appellation Blancpain Ocean Commitment.

La Fondation Prince Albert II de Monaco et Blancpain partagent une philosophie commune pour la protection de l'environnement marin et la promotion du développement durable de l'économie bleue à l'échelle mondiale. La Fondation et la Manufacture s'attellent à joindre leur forces afin de mener des actions concrètes, à sensibiliser l'opinion publique, à promouvoir des initiatives et des solutions innovantes. Les deux parties oeuvrent déjà en soutenant l'initiative Pristine Seas de National Geographic dont Blancpain est le partenaire historique et dont SAS le Prince Albert préside le comité consultatif. Le programme a notamment permis d’assurer la protection de vastes étendues marines aux États-Unis, en Grande-Bretagne, au Chili, au Gabon, aux Kiribati et au Costa Rica, qui couvrent désormais plus de 2 200 000 kilomètres carrés. Ces régions protégées représentent une condition essentielle pour saisir la véritable dimension de l’impact exercé par l’être humain sur la vie océanique et évaluer la mise en oeuvre des actions de conservation. Elles incarnent également un pas essentiel pour améliorer la santé des océans pour les générations futures.

Bernard Fautrier Vice Président et CEO de la Fondation Prince Albert II de Monaco, Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco, François Fiat, Alain Delamuraz Vice Président de Blancpain. © Blancpain