Agent secret du SEO anglais durant la Seconde Guerre mondiale, Bob Maloubier avait ensuite fondé et commandé, avec le lieutenant de Vaisseau Claude Riffaud, les nageurs de combat de l'armée française au début des années cinquante.
Dans cette mission, Maloubier et Riffaud saisissent l’importance de disposer d'une montre de plongée robuste et fiable. Aucune des montres alors disponibles sur le marché ne les satisfaisant, ils entrent en contact avec Jean-Jacques Fiechter, PDG de Blancpain à l'époque, lui-même plongeur. Blancpain accepta rapidement de mettre au point ce garde-temps particulier destiné à l’unité des nageurs de combat.

Robert Maloubier décrit ainsi sa première rencontre avec Blancpain : "Finalement, une petite entreprise horlogère, Blancpain, accepta de développer notre projet qui prévoyait une montre avec un cadran noir, de grands chiffres et des indications claires sous la forme de triangles, cercles et carrés ainsi qu’une lunette extérieure pivotante qui reprenait les repères du cadran. Nous souhaitions au début d’une plongée être en mesure de positionner la lunette en regard de la grande aiguille des minutes afin d’indiquer le temps restant. Nous voulions enfin que chacun des repères soit aussi évident qu’une étoile pour un berger".

Blancpain-Captain-Bob-Maloubier.jpg

Le Capitaine Bob Maloubier, dans les années 1950.

Cette collaboration donna naissance en 1953 à la première montre de plongée moderne baptisée Fifty Fathoms. Dès lors, les liens entre Bob Maloubier et Blancpain ont été indéfectibles. L'ancien nageur de combat a participé, ces dernières années, à de nombreux événements organisés par Blancpain à travers le monde et à la publication du récit retraçant leur histoire commune dans l'ouvrage "Fifty Fathoms, The Dive and Watch History 1953-2013".

Chevalier de la Légion d'honneur et titulaire de la Croix de guerre 1939-1945 avec trois citations, Bob Maloubier était l'un des deux derniers français survivants à avoir été décoré (1945) à titre militaire du prestigieux Distinguished Service Order. Début juin 2014, à la veille des cérémonies du 70e anniversaire du débarquement en Normandie, il avait été fait Membre de l'Empire britannique par la reine Elisabeth II lors d'une cérémonie à Paris.