Vendue le 30 septembre 1825 au Duc de Berwick, la première montre, n°4039 a été adjugée pour un montant de 70'000 francs suisses. Elle est un exemple exceptionnel d’une montre plate à répétition des demi-quarts Breguet avec un échappement à ancre sur le principe des chronomètres. Reflétant l’avant-garde technique caractéristique de la Maison, cette pièce d’exception est dotée également d’un calibre 21''', d’une indication de la date, d’un cadran argenté guilloché et des célèbres aiguilles Breguet.

 

Breguet-4039

Breguet n°4039. © Breguet


La deuxième montre a été acquise pour plus de 680'000 francs suisses. Il s’agit du troisième tourbillon jamais créé par Abraham-Louis Breguet et du premier avec une rotation de la cage en quatre minutes. Plus connu sous le no°1176, ce chronomètre de poche affiche un indicateur de réserve de marche de 35 heures, le tour d’heures, les secondes courantes et les secondes à la demande. Il est également doté d’un échappement naturel conçu par Abraham-Louis Breguet en 1789 et avait appartenu appartenu au Comte Potocki, l'une des figures polonaises les plus emblématiques du siècle des Lumières.

 

Breguet-1176

Chronomètre de poche tourbillon Breguet no°1176. © Breguet


Ces deux pièces d’exception vont rejoindre l'importante collection de pièces anciennes Breguet.