On aurait pu penser que le directeur de la branche lausannoise de Bucherer, Claude Jutzi, qui est un plongeur assidu, n’aurait aucun problème à partager sa passion avec ses clients et à présenter le garde-temps Carl F. Bucherer ScubaTec comme le parfait compagnon de plongée horloger. Après tout, Lausanne se trouve sur les rives du Lac Léman, donc organiser une initiation à la plongée doit certainement être un jeu d’enfant ?

Pas du tout. Pratiquer la plongée dans les lacs suisses n’est pas aussi aisé qu’il y paraît, surtout pour les néophytes. Dans les lacs suisses, les plongeurs expérimentés doivent souvent descendre en se tenant par la main durant les dix premiers mètres environ, parce qu’ils se trouvent dans l’obscurité totale. Dans l’équivalent sous-marin d’un avion montant au-dessus des nuages, ce n’est que lorsque les plongeurs parviennent au-dessous de l’épaisse couche d’algues qu’ils peuvent vraiment voir quelque chose.

Patravi ScubaTec (REF. 00.10632.23.53.21) © Carl F. Bucherer

La solution originale trouvée par Bucherer a été d’installer sa propre piscine miniature de plongée sur la place St-François, au cœur de Lausanne, et de permettre à ses clients de s’essayer à la plongée sous-marine à un jet de pierre de son magasin de la rue de Bourg. Des moniteurs spécialisés d’une école de plongée locale étaient à disposition pour expliquer aux débutants les bases des signaux manuels et des techniques de plongée, avant de les encourager à s’immerger et à plonger à la recherche d’un trésor englouti.

Carl F. Bucherer's International Sales Director Laurent Lecamp, right, explains the functions of the Patravi Scubatec diver's watch to a passing watch fan. © Paul O'Neil/WorldTempus

De nos jours les plongeurs utilisent les ordinateurs pour tout contrôler, de l’approvisionnement en air aux temps de décompression. On entend dès lors souvent que les montres de plongée sont obsolètes. Mais une montre mécanique étanche, avec une lunette tournante et une soupape à hélium peut encore sauver une vie si l’électronique faillit. De plus les choses n’ont pas toujours été ainsi. L’un des moments phares de l’événement Carl F. Bucherer était l’apparition intermittente d’un plongeur revêtu d’un équipement complet des années 1950, avec scaphandre, bottes en plomb et pompeur personnel qui envoyait de l’air dans son casque pendant sa plongée (voir notre vidéo).

Patravi ScubaTec (REF. 00.10632.23.33.02) © Carl F. Bucherer

Scubatec
Cette technologie apparemment ancienne était en fait encore utilisée par les plongeurs jusqu’au milieu des années 1960, alors que les premières montres de plongée sont apparues au début des années 1950. Il est donc surprenant que le modèle Carl F. Bucherer Scubatec ne date que de 2014, lorsqu’il a été lancé comme nouvelle collection au sein de la ligne Patravi, avec soupape à hélium, lunette tournante et aiguilles et index lumineux. Il est actuellement disponible en acier inoxydable, en or rouge et en version bicolore or rouge/acier inoxydable avec cadran noir ou (nouveauté de cette année) cadran d’une tonalité de bleu rappelant la couleur du drapeau de Lucerne, où se trouve le siège de la société.

Patravi ScubaTec (REF. 00.10632.22.33.01) © Carl F. Bucherer