Trois niveaux de gammes, un fil conducteur, des offres pour femmes et pour hommes, une plage tarifaire sans faille : si le parfait élève horlo-joaillier existait, il s’appellerait Chaumet. La maison dispose aujourd’hui d’une offre classique (modèle Liens) avec sa jumelle plus décontractée (Class One), survolées pas une horlogerie créative qui prend le relai dès 20 000 euros pour ensuite s’envoler vers les sommets de la haute joaillerie. L’offre Chaumet n’a probablement jamais été aussi cohérente et complète.

Les métiers d’art démocratisés
C’est dans ce segment d’horlogerie créative que Chaumet va créer une rupture nette, non seulement pour elle mais aussi pour l’horlogerie. En s’appuyant sur son axe naturaliste, notamment incarné depuis deux ans par l’hortensia, Chaumet a développé une gamme de garde-temps démontrant les capacités de la maison en matière de métiers d’art et de joaillerie. Qu’y a-t-il d’innovant ? Que Chaumet rende aujourd’hui ces créations accessibles au plus grand nombre. Une exceptionnelle marqueterie de nacres (d’or, d’eau douce, de mer) vient habiller des garde-temps de 31 mm servis par une audacieuse boîte sertie en or jaune ou or blanc.

 

Chaumet-Hortensia-W20020-04B.jpg

Modèle Hortensia, réf. W20020-04B. © Chaumet

Quatre interprétations différentes de l’hortensia sont proposées. Elles marient une nacre tantôt en dentelle tantôt sculptée. Le résultat est totalement nouveau, cohérent par rapport à l’univers de la marque, et délivre une réelle valeur ajoutée sur un marché qui s’obstinait à réserver les métiers d’arts à une élite.

Avec ces Hortensia Métiers d’Art, Chaumet reprend ainsi les pleins pouvoirs sur un segment qu’elle dessine à sa propre mesure. Une initiative d’autant plus judicieuse que peu de maisons pourront répliquer, faute d’avoir la double compétence métiers d’art / joaillerie, la légitimité et, tout simplement, le talent créatif.

Dessins animés
Mais cet hortensia n’est pas qu’un motif statique. Chaumet fut l’une des premières à introduire le mouvement en joaillerie, avec un diadème Empire dont les épis de blé étaient mobiles. La conjugaison de cette mobilité, de l’hortensia et de la nacre donne tout naturellement naissance à une nouvelle Complication Créative. On y découvre un cadran à trois niveaux de diamants et de nacre gravée. En son centre tourne une corolle d’hortensia dont l’une des extensions sertie de saphir rouge indique les heures. Autour d’elle gravite une fleur d’hortensia exécuté en nacre rose, indiquant les minutes.
La beauté de cette fleur des minutes est double. D’abord, elle n’est liée à aucun axe central et semble délicatement posée sur le cadran. Ensuite, elle ne décrit pas un cercle parfait : elle épouse les contours irréguliers de la corolle centrale. Il s’agit donc d’une véritable complication telle que la marque en avait déjà inventée en 2013 avec les créations « Attrape-moi...si tu m’aimes ». La pièce de 41 mm, proposée à 154 000 euros, rejoint les collections permanentes de la maison.

 

Chaumet- Hortensia-complication-creative-W20199-BC2.jpg

Hortensia, Complication Créative. © Chaumet

Cliquez sur la grande photo tout en haut de la page pour voir la galerie photos de tous les modèles


Les Liens montent en puissance
Les Liens, enfin, avaient pour vocation de replacer Chaumet au centre de la belle horlogerie suisse accessible. Ce stade atteint, Chaumet complète son offre par le haut, ajoutant de nouveaux modèles là où les premiers s’arrêtaient.

On trouve donc aujourd’hui des modèles tout or, en 27 mm ou 33 mm. Un modèle à la boîte entièrement sertie vient fermer la collection, qui s’étire maintenant de 2000 euros à 43 000 euros. Après avoir posé les bases de son offre ‘Liens’, il fallait que Chaumet, joaillier, construise une gamme à la mesure de son aura. C’est aujourd’hui chose faite.

Côté hommes, la Dandy se recentre
La Dandy est l’icône masculine du 12, place Vendôme depuis 12 ans. Deux nouveaux modèles automatiques rejoindront les collections en octobre, incarnant le recentrage des Dandy sur leurs fondamentaux : une forme coussin, des rayures bayadères, un large et unique index 12, écho à l’adresse de la maison sur la place Vendôme.
Le premier modèle en or sera proposé à 15 000 euros, le second en acier à 3900 euros. On apprécie que le premier, plus ostentatoire en raison de son or jaune, soit limité à 38 mm par respect des canons du luxe discret. On note enfin que la version acier est désormais en 42 mm, un choix opportuniste qui replace la Dandy dans l’ère du temps, mais un format que Chaumet n’avait jamais osé atteindre auparavant.

 

Chaumet-Dandy-GM-W11889-27M-38.jpg

Dandy, 38mm, or jaune. © Chaumet