Marque spécialisée dans les montres squelettes créée en 1988 par l’horloger éponyme, Claude Meylan appartient à Philippe Belais depuis fin 2010. Le propriétaire et CEO a fait ce choix après 25 années passées dans le marketing ou la distribution pour des marques de luxe. Il a commencé sa carrière comme Export Director des montres Péquinet puis, au début des années 1990, il a rejoint Alfred Dunhill où il a été, durant trois ans, Sales Director pour les marchés d’Europe méridionale puis General Manager Jewellery, responsable des montres, des bijoux pour hommes, des stylos et des briquets.

En l’an 2000, Philippe Belais quitte Londres pour s’installer à Genève et prendre la direction de la division horlogère de Van Cleef & Arpels jusqu’à fin 2005, moment où il devient Président et CEO des montres Bertolucci. Lorsqu’il rencontre les dirigeants de Claude Meylan en mars 2010, l’entente est immédiate : Philippe Belais prend les rênes de l’entreprise en novembre de la même année.