Présentée aux enchères le 22 septembre à Londres par Sotheby’s, la «Montre Victoire», commandée spécifiquement par un groupe de citoyens suisses pour Winston Churchill, s’est vendue pour 485 000 livres, soit 8 fois son estimation basse.

Le garde-temps fait partie d’une des quatre montres créées pour les  dirigeants Alliés au sortir de la seconde guerre mondiale – les trois autres ayant étés offertes à Charles de Gaulle, Joseph Staline et Harry Truman.

churchill-victory-watch

« Montre Victoire » de Winston Churchill. © Sotheby's

Cette montre est non seulement un remarquable chef-d’œuvre d’horlogerie mais elle représente également un témoignage historique et un symbole de courage.