Je suis né dans une famille où la musique est omniprésente. Durant mon enfance, pas un jour ne s’écoulait sans que je sois, d’une manière ou d’une autre, exposé à la musique. Mon grand-père jouait de la guitare traditionnelle espagnole et mon père jouait lui aussi de la guitare. Je pouvais regarder mon grand-père jouer pendant des heures, fasciné par l’expression de son regard. Pour moi, il était évident que la musique était un moyen de se déconnecter du monde, et d’exister, tout simplement.

 

Alexandre © Girard-Perregaux

 

J’ai longtemps été indécis quant à savoir si je jouerais de la guitare ou de la batterie, jusqu’à ce que je découvre l’album qui a changé ma vie : The Wall, de Pink Floyd. Les chansons, le film, son message, tout ce qui était lié à cet album représentait à mes yeux l’expérience musicale ultime, et me poussait à continuer mes études de percussions.

Depuis, jouer de la batterie est devenu mon mode d’expression le plus intime. J’ai un temps fait partie d’un groupe, et nous avons essayé de jouer dans plusieurs endroits, mais en général, on nous mettait à la porte parce qu’on jouait trop fort.

Ma vie a pris un nouveau tournant lorsque ma femme m’a annoncé qu’elle attendait un enfant. Tout au long de sa grossesse, je mettais des écouteurs sur son ventre, en espérant que notre enfant aimerait autant la musique que moi.

Aujourd’hui, j’aime jouer de la musique pour ma fille. Elle aime beaucoup le rythme, et j’adore la regarder danser. J’espère qu’elle ne grandira pas trop vite. J’ai peur qu’un jour elle me mette à la porte parce que je joue trop fort.

 

Girard-Perregaux 1966 Tourbillon, or gris © Girard-Perregaux

 

Mon film préféré : Brazil
Citation préférée: "Fais ce que tu aimes et aimes ce que tu fais"
Mon musicien préféré : Pink Floyd
Sur ma liste de choses à faire: Plein de choses!
Je suis : Discret
Si je n’étais pas horloger, je serais : Peut-être musicien
Dans 30 ans, je serai : moi dans 30 ans...
Ma montre GP préférée : Girard-Perregaux 1966 Tourbillon, or gris