D’un point de vue purement structurel,  le défi n’est pas facile.  Le Sowind Group est détenu majoritairement par le groupe de luxe français Kering (ex PPR) mais la famille Macaluso est toujours fortement impliquée dans l’entreprise.  C’est peut-être la raison pour laquelle le Sowind Group semble avoir un penchant pour les dirigeants italiens ; il avait notamment nommé Michele Sofisti à la direction de Girard-Perregaux.

Après le départ de Michele Sofisti à la fin de l’année dernière,  c’est aujourd’hui un autre Italien, Antonio Calce, ex CEO de Corum, qui prend le relais.  En tant que nouveau CEO de Sowind,  il aura la responsabilité des marques Girard-Perregaux et Jeanrichard, qui ont toutes les deux franchi un cap depuis deux ans.  Antonio Calce devra aussi s’atteler à réconcilier les attentes de Sowind avec les retours sur investissements requis par le groupe Kering, coté en bourse,  dont le pôle Luxe – Montres & Joaillerie, dirigé par Albert Bensoussan, comprend les marques Ulysse Nardin et Boucheron en plus de celles du Sowind Group.

« Je suis ravi d’accueillir aujourd’hui Antonio chez Sowind et au sein du groupe Kering » a commenté Albert Bensoussan. « Sa longue expérience de la haute horlogerie et l’horlogerie de luxe, alliée à sa connaissance approfondie des enjeux industriels et commerciaux de ces deux secteurs, lui permettront d’accompagner pleinement la croissance de nos marques sur les marchés internationaux ».