La publicité met à l’honneur une des photographies les plus emblématiques de l'histoire du cinéma : Harold Lloyd suspendu aux aiguilles d'une horloge en haut d'un building, un arrêt sur image du chef d'œuvre Monte là-dessus! de 1923.

C'est en 2012 que Girard-Perregaux a annoncé qu'il serait le partenaire horloger et membre fondateur du futur Musée de l’Académie qui ouvrira ses portes en 2017 à Los Angeles. Il sera le premier musée américain entièrement consacré à l’histoire et à l’actualité du septième art. Afin de célébrer cet exceptionnel partenariat, Girard-Perregaux a lancé différentes initiatives réunies sous le nom de Mechanics of Dreams. La campagne publicitaire de l'année 2013 mettait en avant une photographie d'Alfred Hitchcock prise sur le tournage de Psychose. L’année 2014 voit également la parution du livre « Mechanics of Dreams – Un voyage photographique dans les coulisses d’Hollywood et de la Haute Horlogerie », en édition spéciale. Cet ouvrage met en évidence des analogies entre les processus créatifs de la fabrication d’une montre et ceux de la réalisation d’un film.

 

Girard-Perregaux-Mechanic-of-dream-Lloyd-Ad

Cette image a été choisie parmi les 10 millions de clichés de la collection du Musée de l’Académie. Harold Lloyd est l'un des membres fondateurs de l'Academy of Motion Pictures. © Girard-Perregaux

 

Le nom Mechanics of Dreams capture l’essence même de cette relation entre Girard-Perregaux et le Musée de l’Académie. Chacune à leur façon, la Maison horlogère et l’institution maîtrisent un art qui fait rêver : celui de raconter des histoires et de faire voyager dans le temps. « Cette image emblématique d'Harold Lloyd évoque le monde de l'horlogerie et est très représentative de la relation que l'homme entretient avec le temps », explique Michele Sofisti, CEO de Girard-Perregaux et du Groupe Sowind.

« Nous sommes très heureux de ce partenariat avec Girard-Perregaux autour de la création du Musée du cinéma », souligne Bill Kramer, directeur général et responsable des relations extérieures du musée de l'Académie. « Leur engagement et leur créativité ont contribué à développer et à concevoir ce qui sera, à l'avenir, le plus grand musée du cinéma au monde. »

Le Musée s'installera dans le bâtiment historique de la Wilshire May Company, en plein cœur de Los Angeles, et sera dessiné par les célèbres architectes Renzo Piano et Zoltan Pali. Ses galeries, auditoriums, salles de projection et centres de formation pourront s’appuyer sur l’extraordinaire richesse des collections et archives de l'Académie qui comprennent, au-delà des 10 millions de photographies, plus de 140 000 films et vidéos, 42 000 affiches de films originales, 10 000 plans de fabrication, ainsi qu'une multitude de costumes, d'accessoires, d'équipements cinématographiques et d'anecdotes sur les coulisses des tournages livrées par les artistes et créateurs évoluant dans l'univers du cinéma.