Gagner l'Aiguille d'Or est assez prestigieux, mais en plus de cela le Grand Prix d’Horlogerie de Genève vous a attribué deux autres prix qui récompensent vos montres à complication. Quel impact ont eu ces récompenses sur la marque Greubel Forsey? 

Le Grand Prix d’Horlogerie de Genève est reconnu dans le monde entier comme étant une plateforme qui permet d’accroître la cote de la marque. Cela a été très positif, particulièrement pour nous qui sommes une jeune entreprise.

 

Quelles sont vos raisons de participer au Grand Prix d’Horlogerie de Genève?

Nous avons un esprit de compétition. Robert et moi-même sommes horlogers et c’est notre passion horlogère qui nous guide et qui guide également toute notre équipe. Il est appréciable de constater que nos pièces plaisent aux collectionneurs. Historiquement parlant, la ville de Genève est fortement ancrée dans l’industrie horlogère. Pour nous, cette participation est plutôt le désir de partager avec le public notre dernière pièce. Grâce aux expositions itinérantes, les personnes qui n’ont jamais eu la chance de voir une pièce Greubel Forsey peuvent désormais en découvrir une. 

 

Cela a été très positif, particulièrement pour nous qui sommes une jeune entreprise.

Qu’est-ce que le Grand Prix vous a apporté de plus en termes de valeur et d’impact, en comparaison au Concours International de Chronométrie que vous avez également remporté en 2011? 

Le Grand Prix met plus l’accent sur le côté artistique, bien que le jury soit très compétent techniquement parlant. Le Grand Prix est très différent du Concours International de Chronométrie. Parce qu’il y a un jury, il y a une certaine subjectivité en termes d’évaluation de l’esthétisme et de tous les autres aspects. Alors que lors du Concours International de Chronométrie vous soumettez votre pièce, puis c'est une question de tests objectifs de performance et de fiabilité. Pour cette raison, les deux sont très complémentaires. 

 

Les derniers gagnants du Grand Prix ont été récompensés pour une forme de nouvelle technologie. Pensez-vous que le prix de « L’aiguille d’Or » valide le progrès technologique jusqu’à un certain point? 

Parce que nous avons gagné la l'Aiguille d'Or, Robert et moi-même avons été invités à rejoindre le jury afin de représenter Greubel Forsey. Ayant participé à la réunion, j’ai pu voir l’importante place que prend la technologie dans le choix des lauréats. C’est sûrement dû au fait que la plupart des jurés ont une formation technique et qu’ils se penchent inévitablement sur les spécifications des pièces. Le jury du Grand Prix est composé d’experts qui viennent de partout dans le monde et dont la connaissance est extrêmement pointue. Cela donne un bon aperçu de ce que les collectionneurs vont voir, et surtout cela attise fortement leur curiosité.

 

En comparaison à certains autres participants, les montres que vous créez sont différentes, elles font partie d’une autre catégorie. La clientèle à laquelle vous vous adressez, est-elle sensible au prix que vous avez remporté? 

Oui, les clients haut de gamme sont particulièrement sensibles à cela. Ils sont à la recherche des dernières nouveautés du Grand Prix. Au sein du jury, il y a très souvent des collectionneurs, cela démontrent l’intérêt de ces derniers. Cependant, comme nous avons pu le constater avec certains des lauréats de l’année dernière, il y a un large intérêt dans tous les domaines. Il est agréable de voir que l’horlogerie n’est pas uniquement concentrée sur un petit nombre de pièces haut de gamme, finies et faites à la main, mais aussi sur une zone plus large et plus accessible de pièces réalisées dans des volumes plus importants. 

 

Cette année, mis à part le Grand Prix, avez-vous des projets pour célébrer votre dixième anniversaire?

En effet, cela fait dix ans que nous avons lancé notre marque à Baselworld et délivré nos premières pièces. Pour nous, ces dix ans sonnent plus comme le moment de faire une rétrospective des créations qui ont vues le jour durant ces dernières années. Nous avons donc réunis dix-sept calibres, que nous avons développés en diverses photos. C’est pour nous l’occasion de revisiter nos créations et de nous apercevoir du chemin parcouru. Mais ce n’est pas vraiment dans notre esprit de capitaliser dix ans d’existence en une seule et même pièce d’anniversaire. Nous travaillons déjà sur bon nombres de nouvelles créations et nous sommes sûrs que les collectionneurs seront ravis de les découvrir prochainement.