Parmi la belle liste des candidats qui se sont présentés au Grand Prix d’Horlogerie de Genève dans la catégorie tourbillon, quelques modèles sortent du lot par la qualité de leur proposition. L'enjeu est conséquent puisque cette complication est des plus nobles. Elle est même devenue un monde en soi. Le tourbillon est travaillé en conjonction avec d’autres indications et fonctionnalités, mais surtout avec une grande diversité de styles. Il est devenu la vitrine du savoir-faire de nombreuses marques qui y consacrent toute leur énergie. Cet investissement prend la forme d'innovations mécaniques ou de qualités d'exécution hors pair. Et dans les meilleurs des cas, une conjonction des deux.

 

Blancpain Villeret Tourbillon Volant Une Minute 12 jours

Blancpain Villeret Tourbillon Volant Une Minute 12 jours. © David Chokron/Worldtempus

 

Par exemple, la Blancpain Villeret Tourbillon Volant Une Minute 12 jours a choisi l'extension de réserve de marche. Avec ses 288 heures d'autonomie, elle dure encore plus longtemps tout en restant fidèle aux codes de Blancpain, qui n'utilise le tourbillon que dans sa version volante. Toujours dans la légèreté, la Bovet Recital 16 possède un tourbillon suspendu comme une balançoire sous les heures du monde. Son grand pont en forme de moustaches est l'un des piliers du design de Bovet. Il est ici combiné à l'une de ses complications favorites, les heures universelles.

 

Bovet Recital 16

Bovet Recital 16 © David Chokron/Worldtempus

 

Toujours dans la légèreté, la Bovet Recital 16 possède un tourbillon suspendu comme une balançoire sous les heures du monde. Son grand pont en forme de moustaches est l'un des piliers du design de Bovet. Il est ici combiné à l'une de ses complications favorites, les heures universelles.

 

Breguet Classique Tourbillon Extra-plat Automatique 5377

Breguet Classique Tourbillon Extra-plat Automatique 5377 © David Chokron/Worldtempus

 

La Breguet Classique Tourbillon Extra-plat Automatique 5377 incarne à elle seule toute l'identité de Breguet. De facture classique et fidèle à la personnalité de la marque, elle intègre un mouvement extra-plat dont le remontage automatique a la particularité de s'effectuer par une masse qui tourne autour du calibre. Pas au dessus, pas au dedans, en périphérie, une performance tous azimuts.

 

Bulgari Octo Finissimo Tourbillon

Bulgari Octo Finissimo Tourbillon © David Chokron/Worldtempus

 

Également dans le style ultrafin, la Bulgari Octo Finissimo Tourbillon a tout simplement pris le record de finesse absolu de sa catégorie. Avec 5 mm en tout dont 1,95 pour le seul mouvement, elle se combine avec un boîtier au design sophistiqué et harmonieux.

 

Harry Winston Histoire de Tourbillon 5

Harry Winston Histoire de Tourbillon 5 © Harry Winston

 

Le tourbillon est aussi le royaume des extrêmes. Par exemple, la Harry Winston Histoire de Tourbillon 5 se signale par son architecture tridimensionnelle. Couronnés par un dôme sous lequel évolue un tourbillon triaxial, les niveaux se succèdent, chacun ayant une fonction particulière et manifestant une volonté expressive.

 

Hysek IO 49 mm Tourbillon Squelette

Hysek IO 49 mm Tourbillon Squelette. © Hysek

 

La Hysek IO 49 mm Tourbillon Squelette donne le vertige : elle est essentiellement composée de vide. Mouvement dépouillé et squeletté dans une boîte immense, elle porte la transparence à des degrés superlatifs.

 

TAG Heuer Carrera Tourbillon MikroPendulumS

TAG Heuer Carrera Tourbillon MikroPendulumS © David Chokron/Worldtempus

 

Quant à TAG Heuer Carrera Tourbillon MikroPendulumS, elle brise tout simplement les conventions de l'horlogerie. Son cœur, son organe réglant, n'est pas fait d'un ressort spiral et d'un balancier qui alternent et égrennent le temps. Cette fonction est dévolue à deux systèmes d'aimants. Le premier mesure le temps qui passe à la fréquence de 12 Hz (fréquence la plus élevée dans le monde de la montre mécanique). Le second mesure les temps de chronométrage à la fréquence de 100 Hz (un classique pour TAG Heuer). Et ces deux entités sont intégrées dans des tourbillons.

Que va décider le jury du Grand Prix d’Horlogerie de Genève? Sera-t-il séduit par des factures classiques ou modernes? Par la qualité de l'exécution ou l'innovation? La catégorie tourbillon est probablement la plus ouverte de toutes. Que le meilleur gagne... à moins que ce ne soit le plus fou.