« Je suis particulièrement satisfait du positionnement prix de la collection de montres Gucci que je trouve très équilibré », dit-il. « L’essentiel de la collection oscille entre 500 et 1200 euros, avec une moyenne aux alentours de 700 euros. Cela nous permet d’atteindre un segment de clientèle plus haut de gamme que d’autres maisons de mode tout en étant une marque horlogère 100% Swiss made. Je vais donc m’efforcer de développer les affaires en m’appuyant sur cet élément stratégique du prix. »

M. Linder admet qu’il faut cependant aller plus loin. « Nous nous concentrerons sur des produits phares, tout en introduisant également de nouveaux styles sous la direction du nouveau directeur artistique de Gucci, Alessandro Michele », précise-t-il encore. « Actuellement notre offre couvre un large éventail de produits très en vogue mais aussi plus traditionnels et classiques. Nous allons nous diriger vers cinq designs de base à forte identité, clairement identifiables comme des montres Gucci. Cela donnera une idée claire et précise. Les nouvelles collections créées sous la supervision d’Alessandro Michele susciteront sans nul doute beaucoup d’intérêt et d’enthousiasme au sein de la marque. »

Pour Stéphane Linder, qui vient d’une enseigne sportive comme TAG, Gucci a été un révélateur à plus d’un titre. « Dans une certaine mesure, travailler pour Gucci donne plus de liberté, explique-t-il. Avec une marque comme Gucci, vous avez la possibilité d’être plus créatif et d’avoir accès à des sources d’inspiration plus diverses. Alessandro Michele aime les montres. Nous pouvons les réinterpréter de façon plus contemporaine. Je me réjouis vraiment beaucoup de collaborer avec lui. Nous avons là une occasion en or de renforcer et de stimuler notre activité. »

La montre Gucci préférée de Monsieur Linder est la nouvelle Dive, « à cause de sa qualité et de sa facture », dit-il. « J’aime aussi beaucoup la G Timeless Automatic avec petite seconde. Et pour les femmes, j’adore la nouvelle Horsebit, sobre et simple. Nous avons toujours mis un point d’honneur à réinterpréter les emblèmes de Gucci de façon moderne et innovante car nos clients apprécient vraiment leur symbolisme. »

Gucci - Dive

Dive. © Gucci

A Baselworld, Gucci et Séphane Linder ont annoncé un partenariat stratégique avec Will.i.am pour le développement d’une montre connectée. « Nous y travaillons en ce moment, confirme M. Linder. Alessandro a commencé à tracer quelques dessins préliminaires, mais il y a encore beaucoup à faire car il y a quelques limitations au niveau de la forme. Nous voulons lui donner un style et une personnalité Gucci. Will.i.am a parlé de « modologie », une rencontre entre la mode et la technologie, et c’est exactement le mot qui convient. »

« Quand nous vendons des montres, nous vendons du rêve », continue M. Linder. Personnellement, je crois que les objets connectés auront beaucoup de succès au niveau entrée de gamme. Reste à savoir si la technologie sera suffisamment forte pour reproduire ce désir au niveau du luxe. Et la fonctionnalité jouera un rôle déterminant : à l’exception des fonctions liées à la santé, je ne vois pas les montres connectées remplacer nécessairement les smartphones. »