Très tôt dans sa carrière, Heinrich Moser a tissé des liens avec l'Orient. Établi dès 1828 à Saint-Pétersbourg, Heinrich Moser y a fondé la société qui porte son nom. Très rapidement, il se fait connaître et rencontre le succès. Afin de vendre ses montres prestigieuses, de qualité et façonnées avec élégance, il met en place un réseau de distribution et s’appuie sur des détaillants indépendants dans l’Empire Russe et le long de la Route de la Soie en Asie centrale, en Perse et en Chine.

Bernisches Historisches Museum

Musée d'Histoire de Berne © H. Moser & Cie

 

Sur les traces de son père, Henri Moser, aventurier infatigable, a éprouvé la même fascination pour la culture orientale, ce qui l’a conduit à constituer une collection incroyablement riche et variée d’objets d’origine orientale. En 1914, il a offert ces oeuvres au Musée d’Histoire de Berne, faisant par la même occasion une donation qui a contribué à la construction du bâtiment annexe du musée en 1922. C’est donc naturellement dans la capitale de la Suisse que H. Moser & Cie. a choisi de donner rendez-vous à Bucherer et ses clients, ainsi qu’à ses partenaires et amis pour fêter le 100ème anniversaire de cette donation.

Edouard Meylan, CEO de H. Moser & Cie., a fait le lien entre le passé et le présent, démontrant que l’héritage et l’esprit entrepreneurial de Henrich Moser sont plus que jamais vivants à travers les activités de la Manufacture et ses produits ingénieux.