« N’achetez pas de montre Hublot, c’est addictif. Vous voudrez en acheter une deuxième, puis une troisième… Et nous, il faudra que l’on construise un troisième bâtiment !», a ironisé Jean-Claude Biver devant un parterre de plus de 300 invités. Si l’on peut faire confiance à l’esprit visionnaire du Président de la division montres du groupe LVMH et Président de Hublot, on n’en est cependant pas encore là, et c’est le bâtiment numéro 2 – surnommé H2 – qui a été inauguré hier, en présence des amis de la marque Pelé, Bar Refaeli, Lapo Elkann, mais aussi Michel Pont et le Syndic de Nyon Daniel Rosselat, qui a souligné la fierté de la municipalité d’accueillir sur ses terres la Manufacture Hublot.

Hublot

Jean-Claude Biver, Daniel Rosselat, Pelé, Bar Refaeli, Lapo Elkman et Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot. © Hublot

A peine une année et demi après le premier coup de pioche, H2, qui a nécessité un investissement de près de 20 millions de francs, est déjà opérationnelle. Les collaborateurs et le parc des machines ont investi les 8000 mètres carrés répartis sur quatre niveaux de l’édifice noir, jumeau du premier bâtiment construit en 2009, de taille similaire et désormais appelé H1. Séparés par la voie ferrée Nyon La Cure, les deux entités sont reliées par une passerelle noire, inspirée de celle que l’on trouve sur les circuits de F1. Les petits trains rouges qui passent dessous offrent une vision bien décalée !

HUblot

Le parc des machines CNC dans le nouveau bâtiment H2. © WorldTempus / Michèle Brunner

H2 est dédiée à la fabrication des composants des mouvements Manufacture et à celle des boîtiers, et abrite les ateliers de micromécanique, le parc de machines CNC, les ateliers de décoration, de galvanoplastie et de mécanique générale. Le SAV y a également trouvé ses nouveaux quartiers, ainsi qu’une partie de l’administration. Le confort des collaborateurs n’a pas été oublié puisqu’une cafétéria occupe une partie du rez-de-chaussée. Quant à ceux possédant un véhicule électrique, deux bornes de recharge sont à leur disposition sur le parking. L’implication de Hublot pour le développement durable a aussi conduit au choix de panneaux solaires photovoltaïques pour la production d’énergie électrique renouvelable.

Hublot

Deux bornes de recharge permettent de recharger aussi bien une voiture qu’un scooter. © WorldTempus / Paul O'Neil

Grâce à cette nouvelle superficie, Hublot prévoit la création ces cinq prochaines années de plus de 100 postes de travail, portant l’effectif total de ses collaborateurs en Suisse à 400 personnes.

Libéré du parc des machines, H1 est aujourd’hui principalement dédié à l’assemblage et à l’atelier des grandes complications. Le département Innovations, Recherches & Développements a gagné de la place et se déploie sur tout le rez-de-chaussée. C’est là aussi que se trouve l’atelier-laboratoire où est produit le Magic Gold. Enfin, le sertissage, auparavant intégré dans l’unité de production de Gland, occupe désormais un espace au sein de H1.

Cliquez sur la grande image tout en haut de la page pour ouvrir la galerie photos