Cette montre salue l’importance du rythme dans l’oeuvre d'Emile Jaques-Dalcroze. Musicien, ce dernier a très tôt eu l’intuition que le mouvement corporel en relation avec la répétition d’un son ou avec une musique pouvait participer à la maîtrise de l’énergie musculaire des enfants, des danseurs et des musiciens.

La méthode de rythmique qui porte son nom est une pédagogie active et musicale fondée sur le mouvement corporel qui participe au développement moteur et cérébral des enfants.

Toujours basé à Genève, l’Institut Jaques-Dalcroze dispose aujourd'hui de plusieurs centres d’enseignement à Genève, en Suisse et à l’étranger avec un réseau de nombreux professeurs. L’Institut assure la formation des professeurs et conduit des recherches, notamment en direction des seniors et des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de handicaps mentaux. Chaque année, ce sont des milliers d’enfants, d’adultes et de professionnels de la musique, de la danse ou du théâtre et qui bénéficient des enseignements des professeurs tous formés à Genève.

 

Hublot-Jaques-Dalcroze-montre.jpg

Classic Fusion Special Edition «Jaques-Dalcroze ». © Hublot

A l’occasion du centenaire de l'Institut, Hublot et le designer Roger Pfund lui ont rendu hommage en créant une pièce unique en King Gold dont le cadran - technique et complexe à réaliser – représente une danseuse en son centre, avec l’aiguille des secondes en or 18K reprenant la signature de Jaques-Dalcroze.

Cette pièce unique sera mise aux enchères le 21 janvier à 19H00, à Genève, au Grand Hotel Kempinski. Le bénéfice de la vente sera versé à l’Institut.

Après la vente aux enchères, Hublot mettra en vente dans ses boutiques une série limitée de la montre.