Les bateaux du championnat RC44 sont décrits, de manière quelque peu simpliste, comme la Formule 1 de la voile car ils utilisent des matériaux de haute technologie pour accomplir de remarquables performances. Mais la similitude s’arrête là. La philosophie de cette classe, dont le nom est une combinaison des initiales de son concepteur (Russell Coutts, cinq fois vainqueur de la Coupe de l’America) et de la longueur des bateaux en pieds, est la course entre gentlemen, offrant aux multimillionnaires et aux milliardaires du monde entier une chance de s’affronter chaque année lors de cinq week-ends particuliers et rares, arrachés à leurs agendas surchargés.

Contrairement à la Formule 1, les bateaux sont identiques, le succès dépend donc des compétences et de l’expérience de l’équipe à bord, qui doit comporter, à parts égales, des amateurs et des professionnels (et les propriétaires d’équipes sont obligés de prendre la barre lors des compétitions). Le budget annuel de l’équipe ne ressemble en rien non plus à celui d’une équipe de Formule 1 : le voilier coûte 500'000 $, auxquels il faut ajouter encore 500'000 $ pour couvrir les frais de toute la saison. L’intérêt commercial est également assez limité, avec la notable exception de HYT : son logo vert fluorescent ressort parfaitement sur le fond noir mat du bôme de chaque bateau.

Comment faire entrer un bateau  de 44 pieds dans un conteneur d’expédition de 40 pieds ?
Etonnamment, tout le championnat est dirigé par seulement deux personnes, assistées de techniciens et d’une poignée d’officiels de course. Les deux techniciens sont disponibles pour réaliser les réparations courantes sur les douze bateaux lors de chaque événement – un autre exemple de la différence avec la Formule 1 lorsque l’on songe à la nuée de gens qui se précipitent sur une voiture dès qu’elle s’arrête à son stand.

Une solution innovante au problème des inévitables collisions lors de matchs racin et des régates est que la proue et la poupe sont faites d’éléments amovibles qui peuvent être remplacés en dévissant simplement quelques vis. Retirer ces éléments diminue également comme par magie la longueur du voilier, ce qui permet de le transporter dans un conteneur d’expédition standard de 40 pieds, avec sa quille et son bulbe de deux tonnes séparés, contribuant ainsi à réduire les coûts. Les voiliers sont même équipés d’une unité d’alimentation au diesel rétractable afin de pouvoir se rendre sur les régates côtières par leurs propres moyens.

HYT – fluide dans son partenariat
Le rôle de HYT comme chronométreur officiel du championnat RC44 est le premier partenariat de la marque et prouve que les horlogers hydro-mécaniques de Neuchâtel ont atteint un certain niveau de maturité dans leur développement. Cette nouvelle collaboration est parfaite pour la marque. Elle lui permet d’offrir à ses clients des programmes d’accueil VIP et un accès aux super riches du monde entier (pas seulement les propriétaires d’équipes mais également les personnes qui fréquentent les haut-lieux de la jet-set où se déroulent les régates. Ce n’est pas une coïncidence que HYT ouvre un magasin éphémère à Porto Cervo pendant deux mois cet été).

HYT H1 RC44 © HYT

Evidemment de telles relations doivent se fêter avec une montre. La proposition de HYT est l’un des trois modèles de la nouvelle collection H1 Air. Il arbore fort à-propos le boîtier bleu Alun316b et un bracelet noir en toile de voile. Inutile de présenter le système exclusif de la marque qui permet d’afficher l’heure grâce à un fluide, mais il faut noter la grande attention portée aux détails comme le logo RC44 sur le cadran et un cadran des secondes qui remplace l’indication du 45 par un 44. Les index des minutes et des secondes sont visibles par des ouvertures pratiquées sur un cadran en verre saphir fumé. 
HYT a présenté deux autres modèles de cette collection en même temps : l’un avec un cadran plus traditionnel muni de chiffres et l’autre avec un cadran au design pixellisé. Nous nous réjouissons de découvrir ces deux montres, mais plus particulièrement la dernière.

Cliquez sur l'image en couverture pour accéder à notre galérie photo de l'évènement RC44 à Porto Cervo.