IWC a dévoilé fin août sa nouvelle Grande Montre d’Aviateur Edition «Patrouille Suisse» que nous vous avons présentée il y a quelques jours. Il s’agit de la seconde montre d’aviateur que la manufacture de Schaffhouse dédie à l’escadrille de vol acrobatique suisse, après la Montre d’Aviateur Chronographe Edition Patrouille Suisse de 2011.

L’appellation Montre d’Aviateur est le nom d’une collection d’IWC dont l’histoire remonte à l’entre-deux guerre. A cette époque, les aviateurs emportaient avec eux des montres de poche, seuls quelques-uns pouvant s’offrir les montres-bracelets spécialement conçues pour eux. IWC leur rend un fier service dans les années 1930 en produisant sa première Montre Spéciale pour Aviateur qui satisfait leurs besoins spécifiques en conditions de vol, dans un cockpit souvent sombre et instable: elle offrait un cadran très lisible avec des chiffres et des aiguilles de grande taille et luminescents, une grande couronne de remontoir facilement manipulable avec des gants, une lunette tournante avec aiguille-repères pour les temps courts, un logement du balancier antichoc et un échappement amagnétique. La collection Montre d’Aviateur d’IWC était née.

RAF, Spitfire, Top Gun et…
En 1940, IWC sort la Grande Montre d’Aviateur 52 T. S. C, qui, avec ses 55 mm de diamètre reste la taille record chez IWC. Elle innove avec son dispositif d’arrêt de la seconde permettant aux navigateurs de synchroniser leurs montres à la seconde près et sa courroie de cuir pour la fixer plus facilement sur la manche du blouson de cuir.

IWC

La Mark XI, modèle original de 1948. © IWC

Dès 1949, et pendant plus de 30 ans, les navigateurs puis les pilotes de la Royal Air Force voleront avec au poignet la célèbre Mark XI, relativement petite avec ses 36 mm et conçue d’après un cahier des charges de la RAF qui souhaitait une montre résistant aux pressions, aux écarts de températures et aux influences magnétiques. Plusieurs autres modèles suivront, dès 1993 avec la Mark XII, la plus récente étant la Mark XVII de 2012 qui conserve le cadran épuré et classique qui a de nombreux admirateurs.
La fonction chronographe s’invite dans la collection en 1988 avec la Montre d’Aviateur Chronograph. 2002 voit naître la nouvelle Grande Montre d’Aviateur, qui s’inspire du modèle de 1940 mais est plus petite avec 46mm et dispose d’une réserve de marche de 7 jours et d’un remontage automatique Pellaton.

IWC

La Grande Montre d'Aviateur abrite le calibre 51110, le plus imposant des mouvements automatiques IWC qui offre une une autonomie de 8,5 jours. © IWC

Les Spitfire arrivent dès 2003 et se déclineront au fil des ans en versions chronographe, double-chronographe, ou calendrier perpétuel digital date et mois et avec des mouvements manufacture. Autres modèles au nom mythique, les Top Gun, apparaissent en 2007 avec un premier chronographe. 2012 marquera le grand retour de la flotte des Top Gun avec plusieurs nouveautés, dont la Grande Montre d’Aviateur Calendrier Perpétuel Top Gun, le nec plus ultra en termes de complications pour les pilotes de chasse, et dotée d’un esthétisme puissant avec son boîtier en titane et céramique.

IWC

Grande Montre d’Aviateur Calendrier Perpétuel Top Gun. Affichage de la réserve de marche, calendrier perpétuel avec affichage de la date, du jour de la semaine et du mois, affichage perpétuel des phases de lune, doubles phases de lune pour les hémisphères nord et sud, affichage de l’année à quatre chiffres, petite seconde avec dispositif d’arrêt. © IWC

… Le Petit Prince
Si IWC se passionne pour l’aviation moderne et super performante des escadrilles de chasse aux noms tonitruants, elle exploite aussi l’aéronautique à des fins humanitaires, avec Antoine de Saint-Exupéry comme icône. Partenaire de la Succession Antoine de Saint-Exupéry – d’Agay, IWC a contribué à la création de l’Espace IWC-Saint-Exupéry du Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, à Paris, et, en tant que mécène de la Fondation Saint-Exupéry pour la Jeunesse, elle a lancé dès 2006 plusieurs séries spéciales commémoratives dédiées au grand écrivain-aviateur. Chacune d’elles comprend un modèle unique en platine qui est vendu aux enchères au bénéfice de la Fondation.

En 2013, pour le 70e anniversaire de "Petit Prince", IWC lançait deux éditions spéciales dédiées au roman, dont la Grande Montre d’Aviateur Calendrier Perpétuel Edition «Le Petit Prince» (réf. IW502802) en or rouge, limitée à 270 exemplaires. © IWC

La dernière en date de ces séries spéciales est la Montre d’Aviateur Double Chronographe Edition « Le Petit Prince », un mariage réussi entre technique et poésie où les fonctions et caractéristiques typiques des montres d’aviateur – stop heure, minute et seconde, rattrapante pour la mesure du temps intermédiaire, boîtier en fer doux pour une protection antimagnétique, verre fixé anti-dépressurisation – se mettent au service d’étoiles graphiques affichant le jour de la semaine.

Garde-temps masculin par excellence (les montres "d’aviatrices" sont extrêmement rares), la montre de pilote véhicule les valeurs viriles des pionniers de l’aviation et des pilotes de chasse. Courage, héroïsme, sont encore de mise aujourd’hui comme en témoigne le succès des Montres d’Aviateur d’IWC auprès de la gent masculine.

Dans le film "The Bourne Legacy", l'acteur Jeremy Renner porte une Grande Montre d'Aviateur Double Chronographe Top Gun.


Cliquez sur la grande image tout en haut de la page pour ouvrir la galerie-photos.