La nouvelle Escale Time Zone arrive un an après l’Escale World Time, sans doute à cause du succès de cette dernière ?
Nous avons lancé l’Escale World Time l’année passée et elle a beaucoup plu. Malheureusement, peu de gens peuvent se l’offrir et ceux qui veulent l’acheter doivent patienter, la liste d’attente étant d’environ 6 mois. En outre, elle n’est presque jamais disponible en boutiques, et seulement très rarement à la Place Vendôme ou lors d’événements organisés pour des clients invités.

L’Escale Time Zone possède le même cadran coloré que le modèle World Time et une complication bien pratique pour les voyageurs, mais son prix est beaucoup plus abordable.  Quel rôle a tenu le prix dans le développement de cette montre ?
Généralement, dans notre industrie, le prix ne joue pas un rôle déterminant. Il peut parfois bloquer une vente, mais ce n’est pas le critère principal. Cette montre me plaît-elle ou pas ? Voilà le critère le plus important. Les clients sont frustrés de ne pas pouvoir voir l’Escale World Time et j’ai voulu rendre ce concept accessible dans nos boutiques à un plus grand nombre, pour qu’ils puissent le voir. On a eu beaucoup de cas de personnes venues en boutique pour voir la montre et qui au final n’ont pu la voir qu’en photo.
Il y a quand même eu des discussions sur le prix de ce nouveau modèle car je voulais qu’il soit accessible, dans le meilleur sens du terme. Je voulais que les gens puissent le voir, l’essayer et peut-être rêver de l’acheter.
 

Louis-Vuitton-ESCALE-TIME-ZONE.jpg

Escale Time Zone. © Louis Vuitton

Il est vraiment dommage de ne voir la World Time qu’en photo et passer à côté des détails du cadran peint à la main. Avez-vous pensé à recourir à d’autres moyens pour illustrer le travail effectué sur le cadran ?
Oui, et c’est compliqué. Nous avons cependant quelques photos 3D assez exceptionnelles qui montrent les produits. Mais cela reste frustrant car nous vivons après tout dans un monde tactile. On ne parle pas ici d’oeuvres d’art, qu’on regarde sans oser les toucher. Les montres, il faut les toucher. Toute cette nouvelle technologie, aussi brillante soit-elle, me semble être davantage un outil pour se décider sur un design particulier plutôt qu’un moyen de transmettre une émotion.

Avez-vous reçu des demandes émanant de clientes pour des montres similaires?
Nous n’avons pas eu de demandes spécifiques pour des complications mais des demandes sur des choses qui vont dans le même sens. C’est en tout cas un point que l’on prend en considération, mais chaque chose en son temps… Aussi,  nous voulions garder l’esprit de la haute horlogerie dans la collection et avons donc marié deux complications qui n’avaient jamais été associées avant :  les fuseaux horaires et la répétition minutes, que l’on trouve dans la nouvelle Escale Minute Repeater World Time.
 

Louis-Vuitton-Escale-Minute-Repeater-Worldtime.jpg

L'Escale Minute Repeater Worldtime et le calibre LV235. © Louis Vuitton