Les dernières estimations et analyses contenues dans le rapport de la Banque privée Vontobel le montrent, le tout n'est pas de produire plus, mais d'offrir aux amateurs de haute horlogerie des pièces d'exception. En 2013, plus de 1,2 milliard de garde-temps ont été produits à travers le monde. Pourtant, à elles seules, les 28 millions d'unités made in Switzerland raflent plus de la moitié du chiffre d'affaire généré par l'économie horlogère, soit près de CHF 22 milliards. La croissance ininterrompue des grands groupes tels que Swatch ou Richemont démontre que l'horlogerie haut de gamme est toujours un secteur en expansion à l'heure où le nombre total des ventes se rétracte progressivement.

Worldtempus vous propose de découvrir les 10 premiers contributeurs à l'économie horlogère sur la base de leur chiffre d'affaire en 2013.

 

1. Rolex. La marque à la couronne reste le leader incontesté du monde horloger. 100% indépendante et non cotée, cette maison prestigieuse fait presque figure d'exception dans ce top 10 avec sa consoeur Patek Philippe. Si elle reste très discrète concernant la publication de ses résultats, le rapport de la banque Vontobel estime néanmoins le montant total de ses ventes pour 2013 à plus de 4,3 milliards CHF.

2. Cartier. La fleuron français du groupe Richemont est également un poids lourd de ce classement. Ayant généré en 2013 près de 46% du chiffre total des ventes horlogères du groupe pour un montant avoisinant les CHF 2,33 milliards, elle s'affirme comme une des plus grandes marques manufacturières.

3. Omega. La maison née en 1848 et aujourd'hui installée à Bienne talonne le n°2 du classement. A mi-chemin entre le segment prestige et luxe du groupe Swatch, Omega y est pour beaucoup dans les résultats de sa maison mère. En effet, en 2013 elle a réalisé près de 27% des ventes horlogères du groupe pour une somme de plus de CHF 2,26 milliards.

4. Longines. La 4ème place revient à une autre entité du groupe Swatch. L'entreprise du comptoir horloger de Saint-Imier est encore aujourd'hui la plus ancienne marque déposée toujours en activité. Le montant total généré par ses ventes en 2013 avoisine CHF 1,24 milliard.

5. Patek Philippe. La deuxième maison indépendante de ce classement souffle ses 175 bougies d'anniversaire cette année. Propriété de la famille Stern depuis 1932, la marque aime rappeler qu'elle reste une des rares manufactures toujours en mains familiales. Forte de son succès, Patek Philippe a produit en 55'000 unités en 2013 pour un chiffre d'affaire de CHF 1,2 milliard.

 

Patek-Philippe-Thierry-Stern

Thierry Stern, Président de Patek Philippe. La Maison est entre les mains de la famille Stern depuis 4 générations. © Patek Philippe

 

6. Tissot. Plus accessible au grand public que les maisons situées dans le haut de ce classement, Tissot entend rendre l'excellence horlogère abordable. Une stratégie qui s'avère payante pour cette autre marque issue du groupe Swatch qui a bouclé son exercice 2013 avec CHF 1,06 milliard de chiffre d'affaire.

7. TAG Heuer. La référence en matière de montres de luxes sportives est l'unique représentante du groupe LVMH dans ce top 10. Le total de ses ventes a dégagé en 2013 un montant de CHF 880 millions.

8. Swatch. L'emblématique montre en plastique séduit toujours autant. L'année dernière, il s'en est écoulé plus de 12 millions d'unités dans le monde. Ce chiffre astronomique permet à cette marque abordable par son prix de se placer dans le top 10 avec un chiffre d'affaire de CHF 770 millions.

9. IWC. Connue pour ses grandes complications, cette marque du groupe Richemont a généré des ventes pour un montant de CHF 760 millions en 2013.

10. Breguet. Comme pour mieux afficher sa domination sur ce classement, le groupe Swatch s'offre également la dixième place. La maison fondée par l'inventeur du tourbillon affiche en 2013 un chiffre d'affaire de CHF 730 millions.

 

Le top 10 horloger que nous vous avons proposé cache donc principalement un champion, le groupe Swatch, talonné par le groupe Richemont qui ne cesse de progresser, et la discrète présence de LVMH à travers sa marque TAG Heuer. Nous noterons la place de taille qu'occupent deux marques indépendantes, dont Rolex qui reste de très loin le n°1. Candidats à l'entrée dans le top ten, des indépendants comme Audemars Piguet ou des marques du groupe Richemont se pressent au portillon. Cette situation pourrait venir équilibrer les rapports de force avec le groupe Swatch à l'avenir.