Le 11 novembre prochain, Sotheby's mettra en vente la "Supercomplication Henry Graves" à Genève. Créée par Patek Philippe en 1993, ce chef-d’oeuvre de l'art horloger est la montre la plus compliquée jamais fabriquée entièrement à la main. Elle fait sa réapparition sur le marché pour le 175ème anniversaire de Patek Philippe, 15 ans après sa vente record.
Estimée à plus de 15 millions de francs suisses, la montre sera présentée dans le cadre de la vente de Haute Horlogerie de Sotheby's Genève.

 

Patek Philippe Supercomplication Henry-Graves

La Supercomplication Henry Graves © Patek Philippe


En 1925, l'éminent banquier new-yorkais Henry Graves passa commande à Patek Philippe de la montre la plus compliquée au monde. Ce chronographe de poche en or à répétition minutes, avec carillon Westminster, nécessitera trois années de recherche et cinq années de fabrication par les plus grands horlogers de la manufacture. Parmi les 24 complications de la montre figurent un calendrier perpétuel, les phases de la lune, le temps sidéral, la réserve de marche et l'indications d'heure de lever et de coucher du soleil pour la ville de New York. Ces caractéristiques exceptionnelles ont permis à la Supercomplication Henry Graves de demeurer la montre la plus compliquée au monde 56 ans durant, un titre qu'elle ne perdit qu'aux dépens de garde-temps produits avec l'aide de machines et d'ordinateurs.

La Supercomplication Henry Graves fut vendue une première fois à New York en décembre 1999, dans le cadre de la vente de 81 chefs-d’oeuvre horlogers du très réputé   « Time Museum ». Estimée à 3-5 millions de dollars, la montre avait alors fait l’objet d’un engouement énorme qui s’était traduit par de nombreuses enchères. Adjugée $11 millions, la montre était devenue le garde-temps le plus cher de l’histoire des enchères.