L’histoire de Raymond Weil est celle de trois générations d’une même famille qui ont toutes compris comment faire de l’indépendance de la marque sa plus grande force.
Créativité, savoir-faire horloger, accessibilité et, surtout, indépendance : au fil des ans, la dynastie Raymond Weil a su se réinventer avec audace, tout en préservant l’essence même de son succès originel.

Raymond Weil est une authentique affaire de famille. Elie Bernheim, représentant de la 3ème génération (il est le petit-fils de Raimond Weil), est directeur général de la société et c’est à son tour d’être le gardien d’un héritage exceptionnel.
Pendant presque 40 ans, la société Raymond Weil, fondée en 1976, a été capable d’évoluer avec son temps. Le développement de sa gamme de produits avec l’introduction de nouveaux modèles mécaniques plus sophistiqués, le renforcement de ses collections d’entrée de gamme et l’élargissement de sa stratégie de communication tout comme la création du club RW ne sont que quelques-unes des raisons de la réussite de la marque.

maestro © Raymond Weil

La musique et l’art sont au cœur de l’univers de Raymond Weil, et la collection Maestro en est la plus appréciée. Raymond Weil a récemment présenté une kyrielle de nouveaux modèles Maestro automatiques, tous à un prix raisonnable oscillant entre $ 1'095 et $ 1'550. «  Etant donné le climat économique mondial, nous nous sommes lancés le défi de produire des collections à prix compétitif pour nos clients, explique Elie Bernheim. Cet objectif nous oblige non seulement à maintenir notre offre actuelle de montres suisses automatiques classiques et néanmoins modernes, mais également à apporter des améliorations à leur conception. Le résultat est une évolution de notre collection Maestro automatique. Stylistiquement ces neuf nouvelles montres Maestro incarnent l’élégance et la modernité à un prix abordable. »

Cette année, Raymond Weil a aussi présenté une Maestro spéciale en édition limitée, en association avec la famille de Frank Sinatra, pour célébrer le 100ème anniversaire de sa naissance (12.12.2015). Cette icône de style faisait les choses à sa façon, tout comme Raymond Weil mène ses affaires. Cette Maestro créée spécialement pour l’occasion est produite en édition limitée à 1212 exemplaires. Aiguilles, index et fenêtre de date bleus sur un cadran guilloché argenté rappellent « Ol’ Blue Eyes » (surnom de Sinatra). Animé par un mouvement automatique, cet élégant garde-temps porte le nom de Sinatra gravé au dos du boîtier.

maestro © Raymond Weil