Avez-vous raté la première course du championnat de Formule E à Pékin ? Même si vous étiez sur place et que vous êtes habitué au vrombissement traditionnel des moteurs à combustion à fort taux d’octane, le ronronnement à peine audible des moteurs électriques vous a peut-être échappé. Plusieurs marques horlogères se sont lancées dans cette nouvelle forme de course écologique où les pilotes changent de voiture au milieu de la course quand leur batterie rend l’âme, et où les pilotes les plus populaires auprès des internautes reçoivent des bonus-chevaux pendant la course. TAG Heuer est tout à la fois l’un des partenaires fondateurs de ce championnat et son chronométreur officiel, alors que Richard Mille sponsorise une écurie et que de Grisogono est le designer et fournisseur officiel du trophée qui est remis au gagnant de chaque Grand Prix.

 

Formule E

Départ de la première course du championnat de Formule E à Pékin.

 

Avec JeanRichard, Richard Mille a récemment servi une nouvelle formule potentiellement lucrative de soutien à des célébrités. Les deux marques ont signé des partenariats avec des chefs étoilés : Carlo Cracco pour Richard Mille, et Luca Manfé pour JeanRichard. Certains de ces chefs sont plus connus (et gagnent même plus d’argent ) que les stars du foot.  Ont-ils déniché la bonne recette pour devenir les ambassadeurs du futur des marques horlogères ?

Le constructeur de boîtes à musique Reuge n’a pas chômé le mois passé : il a lancé la seconde MusicMachine en collaboration avec MB&F, a installé deux boîtes à musique géantes à Cincinnati (Etats-Unis), avec lesquelles les passants peuvent jouer, et s’est associé avec son cousin éloigné L’Epée 1839 pour créer l’horloge musicale de table Duet. Avec toutes ces activités, il n’est pas étonnant que Reuge ait posé récemment la première pierre de son nouveau bâtiment de production, qui ouvrira ses portes l’année prochaine dans sa ville d’origine de Sainte-Croix.