Richard Mille est originaire de Draguignan, dans le sud de la France. Sa scolarité terminée, il effectue un séjour linguistique d’une année en Angleterre avant de suivre une formation en marketing à l’IUT (Institut Universitaire de Technologie) de Besançon. En 1974, Richard Mille entre comme responsable du service exportation dans l’entreprise horlogère française Finhor et, lorsque cette dernière est rachetée par Matra, il devient directeur des exportations pour l’ensemble des marques horlogères du groupe.

S’ensuit, dans les années 1990, l’engagement chez Mauboussin où il devient Président de la division Horlogerie et Directeur Général de la division Joaillerie. Là, il noue les contacts qui l’amèneront à créer la marque qui porte son nom et à développer les montres dont il rêve.

Richard Mille entend intégrer à l’horlogerie les techniques et matériaux issus des secteurs les plus innovants comme la Formule 1 ou l’aérospatiale et réaliser des pièces extrêmes, sans compromis ni artifices. Pari gagné dès la présentation de la RM 001 en 2001.