Le rideau est tombé le 18 avril sur la 6e édition des Voiles de Saint Barth à l’issue d’une semaine de course. Partenaire principal de l’événement, Richard Mille a remis le trophée du vainqueur à George David, l’homme d’affaires propriétaire du Maxi Yacht Rambler 88.

George David, déjà vainqueur en 2010, 2011 et 2012, s’est encore une fois imposé sur cette édition 2015 dans la catégorie Maxi Yacht. Dessiné par l’architecte Juan Kouyoumdjian, son bateau mis à l’eau début décembre repousse les limites de la technologie pour satisfaire à l’objectif clairement assigné de battre les plus grands records océaniques.

George David a reçu des mains de Richard Mille le trophée des Voiles de Saint Barth. Mais ce sont les enfants de la ‘YB Afraid Foundation’, l’association du sprinter jamaïcain et partenaire de la marque Yohan Blake contribuant à l’amélioration des conditions de vies des jeunes de l’île de la Jamaïque, qui lui ont remis son ultime récompense : la montre Richard Mille RM 60-01 Régate. Ce calibre automatique avec chronographe flyback est adapté à l’esprit et aux réalités de la course nautique avec sa lunette tournante en titane dotée d’une rose des vents.

Cette semaine de compétition aura également permis au team de Peter Harrison, CEO Richard Mille Europe, Moyen-Orient et Afrique, d’accéder à la seconde place dans la catégorie Spinnaker sur Sorcha. Ce voilier était facilement reconnaissable à son sublime spi, voile blanche à l’avant du voilier et tissée du dessin de la montre RM 60-01 Régate. Partenaire principal depuis la première édition, Richard Mille s’associe à ce nouveau succès qui lui permet d’affirmer davantage sa présence dans le monde nautique. La maison jurassienne annonce d’ores et déjà sa participation, toujours en tant que partenaire principal, pour la 7e édition en 2016.

Richard Mille - Voiles de Saint Barth

Le voilier Sorcha. © Luc Manago