Avant même que fuse le premier service du tournoi, Richard Mille a donné le ton horloger de cette édition 2015 de Roland Garros, avec le lancement de la dernière-née des montres développées en collaboration avec Rafael Nadal. Neuf fois vainqueur de Roland Garros, le Majorquain arborait sur le terrain le nouveau tourbillon RM27-02, d’une valeur de 800'000 dollars, qui attira autant l’attention que son jeu.

A l‘instar de Nadal, Serena Williams porte également sa montre en compétition. En dépit du poids de son Audemars Piguet Royal Oak sur son poignet, et de la grippe qui l’a contrainte à rester enfermée la majeure partie de la semaine, l’Américaine a accroché un 20e titre de Grand Chelem à son palmarès, après sa victoire en finale contre Lucie Sarafova.

Le Suisse Stan Wawrinka, porteur lui aussi d’une Audemars Piguet, a remporté le titre masculin en battant le numéro 1 mondial et ambassadeur Seiko Novak Djokovic (tombeur de Rafael Nadal en quarts de finale). Roger Federer fut l’un des premiers sur les réseaux sociaux à féliciter Wawrinka - qui l’avait battu en quarts de finale. Roger suivait le match sur son smartphone en assistant à la finale de la Coupe de Suisse de football.

De Bethune et TAG Heuer n’ont pas fait aussi bien sur les courts parisiens. Dans la bataille des marques, la première s’est inclinée devant Rolex, son ambassadeur Gaël Monfils s’étant en effet fait sortir par Federer au quatrième tour. Quant à Maria Sharapova et Kei Nishikori, qui avaient été vus lors d’un événement caritatif à la boutique TAG Heuer de Paris (lisez notre interview de Maria Sharapova), ils ont quitté la compétition au quatrième tour.

La bataille que se livrent les marques horlogères peut paraître futile en regard des prouesses sportives que Roland Garros a vécues cette année.  Pourtant, le fait que l’un des articles les plus lus sur WorldTempus durant le tournoi fut celui de notre spécialiste tennistique Miguel Seabra, sur Stan Wawrinka et son Audemars Piguet Royal Oak Offshore, datant de l’année passée, montre l’importance des partenariats entre horlogers et sportifs. Cette bataille des marques sur les courts se poursuivra aussi longtemps que les internautes taperont « Wawrinka marque horlogère » sur les moteurs de recherche d’internet.

Qui est au final le vainqueur horloger de Roland Garros 2015 ? Si Audemars Piguet s’impose comme la marque des deux champions de cette année, en termes de visibilité, c’est Longines qui remporte le trophée. Le chronométreur officiel du tournoi a bénéficié d’une visibilité permanente sur les courts et à l’écran (TV et internet), et comme si cela ne suffisait pas, Longines a complété cette omniprésence par une campagne publicitaire sur Eurosport.  Avec son traditionnel tournoi  Future Tennis Aces, en marge de la compétition principale, et son partenariat philanthropique avec la fondation de Steffi Graf et Andre Agassi, la marque de Saint-Imier se place bien au-dessus des partenariats signés avec des sportifs individuels.