Dans un espace plus réduit que celui utilisé par les 16 marques participant au SIHH, pas moins de 825 exposants ont présenté leurs produits, machines et technologies lors de l’édition 2014 du salon EPHJ-EPMT-SMT, dédié aux sous-traitants de l’horlogerie, de la microtechnique et des technologies médicales.

La dimension n’était pas la seule différence avec le SIHH. Contrairement à la foire exclusivement destinée à l’horlogerie ou à l’événement encore plus important qu’est Baselworld, le salon EPHJ-EPMT-SMT s’est conclu sur une note d’optimisme. L’exposition est une occasion de voir tous les services et les industries liés à la fabrication d’une montre, du design au conditionnement des produits finis. Et ce sont précisément ces deux domaines qui ont apporté leurs propres innovations.

Hurni Engineering, par exemple, basé dans la ville horlogère de la Chaux-de-Fonds, est un fournisseur spécialisé de logiciels pour la conception assistée par ordinateur de marques comme Corum et Girard-Perregaux depuis près de 30 ans. Cette entreprise a lancé une nouvelle suite de logiciels spécifiquement destinés aux fabricants de mouvements de montres. Des processus qui pouvaient auparavant prendre plusieurs heures, comme le recalibrage des dimensions et des dents d’engrenage après modifications, se font maintenant automatiquement.

 

La nouvelle application pour le calibrage des engrenages proposée par Hurni Engineering. © Hurni Engineering

 

Lors de sa création, l’entreprise était une usine de machines-outils. Pascal Hurni, CEO actuel et fils du fondateur, souligne l’importance du EPHJ-EPMT-SMT pour ses affaires : « Ce salon est essentiel pour nous, car il nous donne une des rares occasions de rencontrer nos clients. Aujourd’hui les clients sont moins enclins à répondre aux demandes de rendez-vous par téléphone s’ils ne vous connaissent pas, donc c’est aussi une chance de trouver de nouveaux acheteurs. »

A l’autre bout de la chaîne de production, plusieurs fournisseurs de boîtes de montres exposaient leurs marchandises au salon. Vaudaux, une société genevoise qui produit des petites séries d’écrins de luxe dans ses propres ateliers, a présenté une nouvelle sorte de boîte incrustée de plaques de pierre décorative. Avec d’innombrables possibilités en termes de pierres disponibles, ces nouvelles créations sont des coffrets uniques au toucher agréable. Dans le même esprit, Vaudaux propose également un nouveau modèle dont le couvercle recouvert de véritable parchemin permet une personnalisation écrite à la main de chaque exemplaire.

Pour la première fois cette année, les exposants devaient voter pour élire le lauréat du Grand Prix des Exposants désignant l’innovation la plus prometteuse du salon. La récompense est revenue à Sysmelec-Unitechnologies, une compagnie basée en Suisse qui présentait une nouvelle solution de polissage laser en 3D. Cette nouvelle application  permet de polir des objets miniaturisés en trois dimensions avec la technologie laser.

Le prochain salon EPHJ-EPMT-SMT aura lieu à Palexpo à Genève du 2 au 5 juin 2015.