Certains pourraient y voir un poisson d’avril, surtout en plein Baselworld, mais ce 1er avril 2014 annonce un double événement marquant l’évolution du prescripteur digital de référence dédié à l’horlogerie de luxe. D’une part, WorldTempus intègre la maison d’édition suisse qui publie le magazine GMT depuis l’an 2000, d’autre part les visiteurs de WorldTempus vont rapidement se familiariser avec le visage de Paul O’Neil, qui prend ses fonctions en tant que rédacteur en chef de WorldTempus.

Bienvenue à ce professionnel de l’horlogerie qui connait les coulisses de l’industrie pour y avoir œuvré avant de passer du côté des médias spécialisés. Symboliquement, Paul O’Neil inaugure la nouvelle newsletter hebdomadaire disponible dès ce jour sur simple demande. Paul continuera à pouvoir compter sur la quinzaine de journalistes internationaux et spécialistes reconnus de l’horlogerie qui alimentent le site quotidiennement et offrent une diversité d’articles exclusifs, venant s’ajouter aux vidéos et aux présentations des montres. De nouvelles plumes venues du soleil levant et d’outre-Atlantique renforceront sous peu cette dynamique de talents. Dix nouveaux contenus sont ainsi publiés chaque jour sur WorldTempus (et deux cents pendant la foire de Bâle), qui référence également 11000  modèles de montres.

Dans le sillage de cette fusion entre GMT et WorldTempus, le nouvel écrin de la Swiss Watch Authority repose sur des bases encore plus saines et solides, dont profiteront davantage les lecteurs, toujours plus nombreux. Merci aux architectes de cette réussite, bravo aux équipes qui ont œuvré dans l’ombre pour que la lumière soit, le jour J, de A à Z, avec un W majuscule.

 

Brice Lechevalier est directeur de WorldTempus et rédacteur en chef de GMT