Ces services ont été créés pour répondre au nombre croissant de demandes et correspondent à la volonté de Zenith de mettre en place une procédure simple, accessible et efficace qui permettra d’assurer le niveau d’excellence que la marque doit à ses clients.

Le service d’extrait d’archives
Le service d’extrait d’archives est destiné à toute personne détentrice d’une montre ancienne Zenith (hors collection courante) et désireuse d’obtenir des renseignements à son sujet (principalement l’année de fabrication, dans certains cas le nom de la collection ou du modèle, le marché cible, etc.) via le site Internet de Zenith.

La quantité d’informations que la marque peut donner dépend non seulement de celles contenues dans les archives, mais avant tout des renseignements fournis par le client. Afin que les historiens de la marque puissent faire les recherches les plus approfondies possibles, chaque client est invité à fournir le numéro de mouvement, des photos de bonne qualité, ainsi que tout autre renseignement qui pourrait être utile. 

Zenith s'engage à lui faire parvenir, dans un délai de 30 jours ouvrés, un extrait d’archives qui comprend, dans la plupart des cas, la date de fabrication de la montre à la manufacture du Locle et d’autres informations relatives à sa production. Lorsque cela est possible, ce document est accompagné d’extraits de catalogues historiques ou de publicités anciennes. 

Le prix de l’extrait d’archives, que l’on peut commander sur le site Internet uniquement, est de CHF 120.-. Il est de CHF 150.- si le client souhaite recevoir une version papier de ce document. La somme payée sert à financer le travail de recherche du Service Patrimoine. Zenith s’engage à tout mettre en œuvre pour effectuer les recherches, mais ne peut en aucun cas garantir un résultat. 

Désormais, toutes les demandes arrivant par des voies annexes (e-mail direct, etc.) ne pourront pas être traitées et seront redirigées vers le portail web dédié. 

Le certificat d’authenticité
Autre nouveauté, la commande d’un certificat d’authenticité. Celui-ci complète l’offre que Zenith propose déjà à ses clients. 

Contrairement à l’extrait d’archives qui fournit des informations sur la base d'informations transmises et sans examen de la pièce, le certificat d’authenticité se fonde sur un examen minutieux du garde-temps effectué par un des spécialistes du Service Après-Vente (SAV) en collaboration avec le Service Patrimoine. 

L’information contenue dans le certificat portera principalement sur le type, le boîtier et le mouvement. Il peut aussi contenir des informations concernant les caractéristiques de la montre. Si l’examen complet de la montre révèle qu’une partie de la montre n’est pas d’origine, Zenith se réserve le droit de ne pas émettre de certificat d’authenticité pour la montre.

Le possesseur du garde-temps reçoit alors un devis pour le Certificat d’Authenticité auquel le SAV joint une proposition de restauration et de service de la montre. Si le client final ne souhaite pas faire restaurer son garde-temps, le certificat d’authenticité lui coûtera alors CHF 500.-. Dans l’hypothèse de la remise en état de sa montre, le certificat d’authenticité lui sera alors offert. 

Chaque garde-temps doit parvenir chez Zenith via un de leur centre de service, une de leur boutique ou un de leurs revendeurs agréés. Aucun envoi direct ne sera pris en compte.

 

Ces nouveaux services sont à découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.zenith-watches.com/fr_fr/extraits-archive