La volonté initiale de Robert Greubel et Stephen Forsey répond au désir de présenter le Tourbillon 24 secondes dans un boîtier aux proportions affinées au maximum, et ce, malgré l’encombrement induit par l’inclinaison de la cage du tourbillon.

Les proéminences latérales présentes dans les modèles asymétriques de Greubel Forsey leur ont inspiré une solution inédite: ils ont façonné un dôme dans la glace saphir présente au dos du garde-temps, créant un volume supplémentaire qui permet d’englober le dépassement de la cage tourbillon par rapport à la surface de référence des ponts arrière. Élément novateur et intriguant, le dôme dirige le regard sur le pont inférieur du tourbillon.

Plus qu’un simple élément de soutien, ce pont représente une véritable prouesse technologique et artisanale. Sa géométrie est comparable à celle d’une voûte romaine et sa surface est « polie bercée » à la main.

Greubel Forsey Tourbillon 24 Secondes Vision

Le Tourbillon 24 Secondes Vision est une édition limitée de 22 pièces en or gris. © Greubel Forsey

Outre le niveau de décoration des éléments du mouvement, le jeu entre couleurs et terminaisons achève de créer une dynamique visuelle rythmée, faisant la part belle à l’indication sectorielle de la réserve de marche chronométrique de 72 heures.

Cette nouvelle création se distingue également par son élégante sobriété néo-classique. Dédié à la lecture précise et immédiate des indications horaires, le dessin des aiguilles, en acier bleui et fini à la main, a fait l’objet d’une attention toute particulière. Leurs proportions allégées au maximum et leur géométrie en forme de lances guident le regard jusqu’aux indications gravées, puis émaillées « grand-feux » à même l’or massif du cadran.

Le Tourbillon 24 Secondes à rotation rapide est également partie prenante dans la composition graphique de l’ensemble. Sertie dans un puits de lumière, la scène animée est une véritable invitation à la découverte de la partie arrière du garde-temps.