La cascade de diamants formée par les 14 arcs émanant du tourbillon situé à 6 heures permet de multiples interprétations au gré de l’esprit de chacun.

La platine de ce tourbillon à remontage manuel est en onyx noir, une variété de calcédoine composée de dioxyde de silicium (SiO2) appartenant au groupe des quartz cryptocristallins. Les spécimens d’Onyx à bandes parallèles rectilignes noires et blanches font partie de la famille des agates alors que les pierres entièrement noires sont communément appelées onyx noirs.

Richard Mille - Tourbillon RM 51-02 Diamant Twister

Tourbillon RM 51-02 Diamant Twister. © Richard Mille

La RM 51-02 reprend la technicité emblématique de tous les modèles Richard Mille. Le calibre RM51-02 possède un balancier à inertie variable et des ponts squelettés en titane grade 5 traité PVD. Les anglages ou encore le poli miroir sur l’ensemble du mouvement sont obtenus par des finitions à la main. Un mécanisme de sécurité additionnel prenant la forme d’une couronne dynamométrique prévient tout remontage excessif qui pourrait endommager le système de remontage ou exercer une pression trop forte sur le ressort de barillet.

Chaque arc est serti d’une unique rangée de diamants et le boitier l’est de diamants blancs tandis que des saphirs noirs en soulignent les courbes. Le cadran central est réalisé en or gris 18K et également serti de 270 pierres précieuses. La couronne est, quant à elle, sertie de 3 rangées de diamants.

Richard Mille - Tourbillon RM 51-02 Diamant Twister

Le boîtier tripartite de forme tonneau se présente tout en courbes, ce qui rend la montre confortable à porter. © Richard Mille

La Tourbillon RM 51-02 Diamant Twister sera disponible en édition limitée de 30 pièces.