Solidement liée au monde de l’exploration, BALL Watch a eu la chance d’avoir une de ses montres testée par le capitaine Poindexter de la NASA. En tant que commandant de la mission STS-131 en avril 2010, le capitaine Poindexter fut le premier homme à atteindre l’espace avec une montre BALL à bord de la navette spatiale américaine Discovery. A son poignet, il portait une Engineer Hydrocarbon Spacemaster. Après cette envolée spatiale, BALL Watch a conçu en collaboration avec la famille Poindexter un modèle en hommage à la mémoire du capitaine Poindexter (1961–2012). Aujourd’hui, BALL présente un nouveau modèle en l’honneur de tous les héros de l’aviation : la Engineer Master II Pilot GMT.

La Engineer Master II Pilot GMT a été dessinée par la designer de renommée Magali Métrailler. Elle affiche un style résolument vintage et des finitions au goût du jour. La structure du cadran donne du relief à la pièce alors que le rehaut faisant apparaître les indexes ajoute de la profondeur à la montre. L’imposante ouverture du cadran de 43.5 mm de diamètre prône une excellente lisibilité et accentue la finesse du modèle.

 

Ball-Watch-Engineer-Master-II-Pilot-GMT-duo

La montre est disponible avec un bracelet en cuir de crocodile noir piqué de rouge, et boucle à ardillon, ou un bracelet en acier acier avec boucle déployante. © Ball Watch


À l’instar de toutes les montres BALL, la luminosité est un élément essentiel de la Engineer Master II Pilot GMT dont les indexes et les aiguilles sont pourvus de micro-tubes de gaz luminescent H³, 100 fois plus efficace que les peintures luminescentes conventionnelles. Tous les indexes sont verts alors que les aiguille des heures, minutes et secondes sont jaunes. L’aiguille GMT et les indexes de la lunette tournante ont été peints en vert luminescent. Le cadran est composé de deux couches : un sous-cadran argenté qui accueille les tubes de gaz ainsi qu’un cadran visible découpé pour faire place aux indexes. Ce design permet une visibilité maximale des tubes, les côtés de ceux-ci étant dégagés.

La lunette tournante bidirectionnelle en aluminium qui a été travaillée et striée afin de permettre une rotation aisée. Graduée sur 24 heures, elle permet un réglage rapide de l’aiguille GMT sur un deuxième fuseau horaire, affiché en rouge. La date apparaît à 3 heures.

Le fond transparent en glace saphir permet d’admirer le mouvement automatique BALL RR 201 de fabrication suisse. Une mappemonde a été gravée au centre du cadran.

 

Ball-Watch-Engineer-Master-II-Pilot-GMT1

Un style résolument vintage et des finitions actuelles rendent ce garde-temps unique et au goût du jour. © Ball Watch