Les boîtiers en saphir sont réservés à quelques montres ultra haut de gamme, croit-on souvent. Ce serait oublier Century, qui a fait de l'utilisation de cette matière la pierre angulaire de son offre. En 2014, la marque lance Affinity. Les 36 facettes de son boîtier en saphir transparent se mêlent à la rondeur qui caractérise le reste de la montre. Les diamants taille brillant, les maillons du bracelet en acier et les brancards qui embrassent la partie en saphir donnent un ton résolument féminin à cette pièce.

 

century-Affinity

Affinity. © Century

 

Du côté masculin, Emile Chouriet prépare une immersion en eaux profondes. Challenger Deep porte le nom de la fosse sous-marine la plus profonde au monde. Dans son boîtier en acier, cette montre se contente des 300 mètres qui lui permettent de mériter l'appellation officielle de montre de plongée. Son cadran bleu nuit se marie à sa lunette de même couleur. A signaler, un bracelet en acier aux maillons horizontaux alternant finition satinée et polie qui habille ce modèle sport.

 

emile-chouriet-Challenger-Deep

Challenger Deep. © Emile Chouriet

 

Hysek, quant à elle, joue une partition marine, certes, mais sans concession. Son modèle Abyss 44 mm est probablement le plus petit chronographe produit par la marque depuis des années. Mais son esthétique virile ne dévie pas d'un pouce de la ligne directrice de la marque : les cornes ajourées et articulées sont bien là, le boîtier qui s'étire au-delà de la lunette sous une finition satinée aussi, tandis que la lunette noire et plate maintenue par six vis bien visibles ne fait pas défaut non plus.

 

hysek-Abyss-44

Abyss 44mm. © Hysek

 

Toujours dans l'univers de la montre technique, Ball Watch prépose un chronographe dédié aux chasseurs de tempêtes. Marque profondément marquée par son héritage américain, elle a créé la Fireman Storm Chaser Pro en hommage à ces fous qui parcourent le Midwest à la recherche de phénomènes météorologiques dangereux. L'échelle de ce chronographe est télémétrique. Elle donne la distance à laquelle se situe un événement en mesurant l'écart entre son observation visuelle (l'éclair) et son observation sonore (le grondement du tonnerre). Mais l'élégance sera également de la partie bâloise. Ainsi Eterna, qui fait un retour attendu sur la scène horlogère, présente la 1948. Bicolore et classique, elle possède l'un des mouvements propres à la marque, le calibre 3030 à remontage automatique et à grande date.

 

Ball-Watch-Fireman-Storm-Chaser-Pro

Fireman Storm Chaser Pro. © Ball Watch