Le Récital 17 présente trois fuseaux horaires. L’heure locale occupe la position centrale qui permet la lecture la plus intuitive. Les deux autres fuseaux apparaissent à 9H et à 3H. Chacun permet de choisir d’afficher le fuseau horaire voulu parmi les vingt-quatre existants. L’indication des heures et des minutes se complètent d’un disque jour/nuit et d’un indicateur de vingt-quatre villes correspondant au vingt-quatre fuseaux horaires.

Bovet - Récital 17

Le cadran ajouré du Récital 17 contribue au caractère affirmé du garde-temps. © Bovet

Complétant judicieusement ce triple fuseau horaire, une double phase de lune indique simultanément l’âge de la lune dans l’hémisphère nord et dans l’hémisphère sud. Les deux guichets s’opposent et sont liés par urose des vents usinée directement dans la base du cadran. L’angle particulier décrit par la position des deux guichets correspond à l’inclinaison de l’axe écliptique terrestre sur l’équateur qui détermine lui-même la frontière entre l’opposition des cycles lunaires de l’hémisphère nord et de l’hémisphère sud. Il s’agit là d’une lune de précision, un mécanisme qui nécessite une correction de un jour tous les 128 ans.

Récital 17 de la collection Dimier est animé par le calibre à spécialités horlogères Virtuoso II. De tradition dans la collection Dimier, Récital 17 reçoit un fond saphir permettant d’admirer les deux faces du mouvement. On y retrouve un visage déjà connu du calibre Virtuoso II, notamment son indicateur de réserve de marche qui affiche sept jours d’autonomie ainsi que la triple aiguille de secondes de la mécanique emblématique du calibre.

D'un diamètre de 45mm, le garde-temps est proposé en deux versions: en or rouge ou or gris.

Bovet - Récital 17

Récital 17 en or gris. © Bovet