Née en 2010, la montre Calibre de Cartier innove par la puissance de ses lignes, la robustesse de sa boîte, et son architecture inédite. Une montre dont le cadran réinterprète avec virilité les codes horlogers de la Maison, comme les chiffres romains et la lunette en rehaut.

En 2014, cette montre Manufacture de caractère ouvre un nouvel opus avec une version plongeur : la Calibre de Cartier Diver. Cette montre répond à la norme ISO 6425 régissant l’appellation « montre de plongée », qui définit huit critères de fiabilité et implique un protocole de tests d’une extrême rigueur, ce qui lui vaut d’être gravée au dos de la mention « Diver’s watch 300 m ».
 

Lunette tournante unidirectionnelle
Afin de parer à toute rotation involontaire ou mauvaise manipulation, la lunette tournante est unidirectionnelle. Sa conception à 120 crans (40 dents et 3 points) permet une grande précision de réglage à la demi-minute et un son net et précis lors de sa rotation. Par ailleurs, les marques indiquant chaque période de 5 minutes sont clairement signalées.
 

Affichage dans l’obscurité
Dans l’obscurité des profondeurs, la montre Calibre de Cartier Diver affiche clairement ses repères de lecture grâce au traitement des indicateurs de contrôle de temps en superluminova : indication de l’heure et des minutes ; dispositif de présélection et compteur de petite seconde.
 

Étanchéité à 300 mètres
En plongée, les montres sont soumises à des pressions très fortes et à des conditions extérieures extrêmes (sel, choc thermique…). Pour y parer, la montre Calibre de Cartier Diver est dotée d’une glace épaisse, d’un fond vissé, de joints surdimensionnés et d’une couronne vissée qui garantissent une résistance à 300 mètres. La montre a fait la preuve de sa résistance à l’eau salée après immersion dans une solution de chlorure de sodium (30g / l) entre 18 et 25°C pendant 24 heures. De plus, à l’issue d’une plongée à une profondeur de 30 centimètres pendant 50 heures entre 18 et 25°C, son fonctionnement demeure invariable sous l’eau.
 

Calibre de Cartier Diver, acier

Calibre de Cartier Diver, version en acier © Cartier


Vraie montre de plongée, la montre Calibre de Cartier Diver ne sacrifie pas pour autant aux exigences du confort d’un porté quotidien: le boîtier équilibré ne mesure que 11 millimètres d’épaisseur. Il offre un jeu contrasté de finitions satinées et polies, une lunette tournante revêtue d’ADLC et ourlée d’un cannelage qui fait écho à la dentelure de l’intérieur de la lunette de la montre Calibre de Cartier.
 

Le mouvement 1904 MC
Né en 2010, le mouvement 1904 MC est le premier mouvement automatique Manufacture développé et assemblé par les horlogers de la Maison Cartier. Son nom, à haute charge symbolique, renvoie à l’esprit pionnier de Louis Cartier qui, en 1904, créa pour son ami aviateur Alberto Santos-Dumont l’une des toutes premières montres-bracelets modernes. Plus d’un siècle plus tard, le mouvement 1904 MC signe une nouvelle page horlogère de la Maison Cartier.

Ce calibre de 11 lignes ½ a été conçu pour assurer une parfaite stabilité chronométrique grâce à un double barillet qui garantit la constance du couple ressort-moteur sur une longue durée.
 

Cartier, Calibre Diver mouvement 1904 MC

Mouvement 1904 MC. © Cartier


Équipé d’un système de réglage fin et d’un mécanisme de stop-seconde, ce calibre a été pensé pour ajuster parfaitement la chronométrie du mouvement et garantir une grande précision de marche. Le calibre 1904 MC est doté d’un système de roulement à billes en céramique, situé au centre du rotor, qui assure sa durabilité et un excellent maintien en cas de chocs. Équipé d’un système à cliquet encore plus novateur, il permet d’optimiser le confort d’armement de la montre grâce à une vitesse de remontage accrue et un système de remontage bidirectionnel. Ce mouvement bénéficie de finitions soignées de belle horlogerie.

La montre Calibre de Cartier Diver existe en version tout acier ou or rose sur bracelet en caoutchouc noir.

Cartier, Calibre Diver or rose

Version en or rose © Cartier