Avec ses attaches intégrées au boîtier dans le prolongement du bracelet, la montre Tank créée en 1917 figure au patrimoine Cartier des montres de forme, intemporelles et classiques.

La transparence, quant à elle, fait partie intégrante du style de la Maison depuis les premières pendulettes mystérieuses de 1912 aux mouvements squelettés des années 1930, jusqu’aux dernières créations de Haute Horlogerie.

Le squelettage de la montre Tank Louis Cartier Squelette Saphir innove avec son mouvement dont la platine est elle-même transparente et partiellement réalisée en saphir. Ce matériau limpide communément utilisé pour la glace des boîtiers de montre est ici détourné de sa destination habituelle et fait l’objet d’un dépôt de brevet.

 

Cartier-Tank_Louis_Cartier_Skeleton

Montre Tank Louis Cartier Skeleton. © Cartier

 

Ramené à l’essence même de sa fonction, le calibre 9616 MC à remontage manuel se compose de cercles de métal, comme en suspension, qui se jouxtent et dessinent la forme du mouvement. Un pont circulaire structure les cercles et l’harmonie de la montre.

Le mouvement est abrité dans un boîtier en or gris 18 carats de 30x39,2 mm, étanche à 30m, et pourvu d'une glace et d'un fond saphir. La couronne perlée en or gris 18 carats est ornée d’un saphir cabochon bleu. La montre se porte sur un bracelet en alligator noir.

Cartier-Tank_Louis_Cartier_Skeleton

La platine transparente du calibre 9616 MC est partiellement réalisée en saphir. © Cartier