Cartier a définitivement gagné son pari. En tout juste cinq ans, avec 29 mouvements dont certains révèlent des complications d'une incroyable inventivité, la maison a réussi à s'imposer comme un acteur majeur sur la scène de la Haute Horlogerie. Avec, toujours, cette même élégance intemporelle qu'aucune audace ne semble pouvoir entacher et ces mêmes codes historiques avec lesquels Cartier s'amuse. Parfois follement, mais jamais de manière déraisonnée.

"Les gens sont assez impressionnés par la richesse créative de ce que propose Cartier, confie Guillaume Alix, le Directeur général de Cartier Suisse, sourire en bandoulière. Cela fait maintenant 17 ans que je travaille chez Cartier et je suis toujours aussi émerveillé par le talent des artisans. Il faut en permanence se réinventer, surprendre mais en même temps, les pièces que nous présentons cette année s'inscrivent dans une certaine continuité: le renforcement de la légitimité de l'horlogerie masculine et la créativité dans la montre joaillière."

 

Cartier_Rotonde-Astrocalendaire

Rotonde de Cartier Astrocalendaire © Cartier

 

Chez les hommes, la Rotonde de Cartier Astrocalendaire tourbillon, calendrier perpétuel, devrait remporter les suffrages de ceux qui ne jurent que par l'innovation technique et esthétique. Cartier revisite ici l'apparence du quantième perpétuel, mais également son fonctionnement. Mu par un calibre conçu sans bascules ni ressorts, il prend la forme d'un amphithéâtre dans lequel se juxtaposent les douze mois, sept jours, la date et la nature de l'année. Une prouesse en édition limitée à 100 exemplaires qui a l'immense avantage de clarifier la lecture des indications tout en restant imprégnée de l'ADN de Cartier. "Cette montre s'inscrit dans une volonté de respecter nos codes avec une grande créativité mécanique", insiste encore Guillaume Alix.

Le modèle Ballon Bleu de Cartier 39mm tourbillon volant émail s'inscrit dans cette mouvance. La ligne iconique renforce encore sa signature avec ses nouvelles proportions teintées du bleu profond du cadran émaillé. Réalisé dans la grande tradition des cadrans des pendulettes du début du XXe siècle, le cadran a tout d'abord été guilloché selon un motif rayonnant sur une plaque en or gris avant d'être recouvert de plusieurs couches d'émail translucide. Une technique qui offre à cette pièce une luminosité et une texture d'une rare élégance.

 

Cartier_Ballon_Bleu_39mmEmail

Ballon Bleu 39mm Tourbillon, émail © Cartier

 

Incontournable dans le cercle fermé de la Haute horlogerie, Cartier l'est aussi dans l'univers de la montre pour dame. Parmi les nouveautés 2014, chapeau bas à la gracieuse Ballon Blanc (photo haut de page) qui fait la part belle à un diamant serti sur la lunette et dont les contours viennent chahuter la régularité du cadran flinqué de nacre. Chapeau bas également à la montre Ballon Bleu Perroquet en marqueterie florale  qui met en lumière un métier d'art jusqu'ici jamais utilisé en horlogerie. "Il y a une réelle envie, chez Cartier, de préserver les métiers d'art en les intégrant, explique Guillaume Alix. Cela fait 16 ans que nous travaillons les métiers d'art avec des créations pleinement ancrées dans notre ADN. Pérenniser ces artisanats est aussi une de nos responsabilités." Et de désigner du regard les incroyables montres joaillières qui composent la collection L'Heure Envoûtée de Cartier. La créativité joaillière à son sommet...

 

Cartier_Heure_Envoutee

Modèle de la collection L'Heure Envoûtée © Cartier

 

Cliquez sur l'image tout en haut de la page pour ouvrir la galerie-photos.