En 2000, année de son lancement, la J12 est la première montre à oser métamorphoser la céramique high-tech en matière précieuse. En noir éclatant d’abord puis, en blanc immaculé en 2003, le chiffre 12 devient ainsi un des numéros fétiches de la maison. En 2011, Chanel innove encore avec la création de la céramique de titane qui confère au bracelet un pantone unique et changeant.
Cette année à Baselworld, plusieurs versions de la J12 Tourbillon Volant ont été dévoilées. Nous vous présentons aujourd'hui le modèle en or beige et la version en diamant.

Le boitier en céramique high-tech blanche de la J12 Tourbillon Volant Or Beige est illuminé par la lunette en or beige et le réhaut du cadran, en or beige aussi, serti de 74 diamants taille brillant. Le cadran est, quant à lui, en nacre blanche serti de 227 diamants taille brillant. Le bracelet, également en céramique high-tech blanche, est équipé d'une boucle triple déployante en titane. Ce modèle est une édition limitée à 50 pièces.

Chanel J12 Tourbillon Volant Or Beige

J12 Tourbillon Volant Or Beige. © Chanel

La J12 Tourbillon Volant Diamants est proposée dans un boitier en or blanc 18K serti de 56 diamants taille brillant. Le cadran est en onyx noir serti de 227 diamants taille brillant et le réhaut en or blanc 18K est serti de 74 diamants taille brillant. Un bracelet en or blanc 18K serti de 672 diamants taille brillant et céramique high tech noire fini d'habiller ce garde-temps. Ce modèle est une édition limitée à 12 pièces.

Chanel J12 Tourbillon Volant Diamants

J12 Tourbillon Volant Diamants. © Chanel

Chacune des deux versions est munie d'un mouvement mécanique à remontage manuel. Toutes deux disposent d'une réserve de marche de 40h. Le tourbillon stylisé en comète précieuse, serti de 30 diamants taille brillant, tournoie avec légèreté, comme libéré de l’apesanteur. Complication noble par excellence, ce tourbillon dépourvu de pont supérieur est le fruit d’une collaboration étroite entre Chanel et les maîtres-horlogers suisses de Renaud & Papi (APRP SA).