Lancé 2012, l’X-TREM-1 est aujourd’hui l’un des best-sellers de Christophe Claret. A l’occasion de l’exposition qui se tiendra à l’hôtel Four Seasons à Genève du 18 au 22 janvier 2015, ce garde-temps se voit doter d’un boîtier en or gris et titane grade 5 recouvert de PVD bleu ardoise et agrémenté d’un bracelet en alligator bleu marine. Pour le reste, il demeure en tous points fidèles au modèle original.

X-TREM-1 est équipé d’un tourbillon à remontage manuel, incliné à 30° et monté sur une platine en titane à profil curvexe. Il affiche le temps par l’intermédiaire de deux petites sphères d’acier évidées inoxydables, isolées dans des tubes en saphir, eux-mêmes placés de part et d’autre de la carrure. Les deux sphères, qui paraissent flotter dans leur tube respectif, se déplacent grâce à deux petits aimants tractés par des câbles extrêmement fins, quasi-invisibles. Le mécanisme d’affichage n’a aucune connexion mécanique avec le cœur du mouvement, ce qui renforce son côté mystérieux. Les champs magnétiques générés par les aimants ont été conçus et dirigés de manière à n’avoir aucune influence sur la marche du calibre. L’heure se lit sur l’échelle graduée de chiffres métallisés or gris à gauche, les minutes à droite.

 

ChristopheClaret_Xtrem1_Blue.jpg

X-TREM-1, or gris et titane PVD bleu ardoise. © Christophe Claret

Comme les versions précédentes, X-TREM-1 en or gris et titane PVD bleu ardoise fait l’objet d’une série limitée de 8 exemplaires.