La construction du calibre DW8028s de DeWitt reprend des paramètres techniques ancestraux à la fiabilité éprouvée : 18 000 A/h, un balancier à inertie variable, un échappement à angle de levée de 44°, et une réserve de marche de 72 heures.
Entièrement fabriqué en interne, ce tourbillon à remontage manuel est équipé d'un échappement à ancre suisse et d'un spiral fabriqué dans un alliage incassable, autocompensateur, inoxydable, antimagnétique et séquencé à 2,5 Hz. L'homogénéité parfaite du fil et l'incroyable exactitude du laminage à plat du spiral (0,0001 mm) confèrent au mécanisme une précision extrême.
Le balancier, la roue d'échappement et l'ancre sont en or jaune 18 carats.

Twenty-8-Eight Tourbillon Squelette. © DeWitt

La Twenty-8-Eight Tourbillon Squelette ne cherche pas à rivaliser avec les montres squelettées, aussi minces que fragiles, dont on a retiré le maximum de matière. L'architecture du squelette DeWitt reste résolument robuste et offre ainsi un équilibre parfait avec le design du boîtier, orné de 48 colonnes impériales.
La platine ajourée, une base en maillechort sablé avec finition PVD bleu, est un labyrinthe de courbes, de cercles et de droites. L’observateur se plaira à déambuler à travers le mouvement et, au détour d’une ruelle, tombera nez-à-nez avec un logo « W » squeletté, positionné à 9 heures. Le jeu de profondeurs, de perspectives et de niveaux, est caractéristique des designs DeWitt et la Twenty-8-Eight Tourbillon Squelette n'échappe pas à la règle. Le logo « W » se retrouve sur la partie inférieure du mouvement, créant des volumes intéressants lorsque l'on retourne la montre pour contempler son mouvement.
Malgré l’architecture robuste du squelette, le regard est attiré par les profondeurs du mouvement et captivé par sa mécanique. Maintenu par un pont Art Déco allongé, effilé et perlé, le tourbillon effectue un mouvement de rotation sur son axe.

La Twenty-8-Eight Tourbillon Squelette vue de dos. © DeWitt

Le barillet, positionné à 12 heures, est également squeletté afin de révéler l'intérieur du moteur.
Sa forme ajourée rappelle le volant d’une voiture de collection ancienne. Alors que le tambour de barillet tourne lentement à mesure que son ressort se déroule, les axes supérieurs de ce volant « vintage » viennent glisser au-dessus du volant inférieur.

La Twenty-8-Eight Tourbillon Squelette est logée dans un boîtier rond de 43 mm, en or gris 18 carats. D'une épaisseur de 10,78 mm, il est plus fin que la collection Academia. Avec ses proportions confortables, ses cornes redessinées et ses côtés décorés de colonnes impériales légèrement plus discrètes, il reste immédiatement reconnaissable et fidèle à l'ADN de DeWitt.

Entièrement réalisés à la main, le traitement des surfaces et le travail de finition de cette création affichent une qualité exceptionnelle. Boîtier, platine, ponts, roues et même de minuscules vis sont anglés, polis, satinés et traités par les horlogers DeWitt. Enfin, en guise de signature, point commun de tous les modèles à grandes complications issus de la manufacture, chaque montre est assemblée à la main puis ajustée et testée par un seul et même maître horloger.