Baselworld semble marquer l'aube d'une nouvelle ère pour Eterna, la marque historique qui, en 1948 a apporté une contribution décisive à l'industrie horlogère suisse avec son système de masse osciliante à roulement à billes, un procédé fondamental pour le remontage automatique.

 

Eterna-Royal-KonTiki-MG_0966-2

Dernière version d'une dynastie née en 1957 en hommage à l'odyssée de Thor Heyedahl à travers la Pacifique, la Royal KonTiki est aussi disponible avec boîtier noir et cadran argenté. © Miguel Seabra/Espiral do Tempo

 

Une nouvelle orientation

Après son absence en 2013, la Manufacture de Granges a fait son retour sur les lieux officiels de la plus grande foire horlogère mondiale avec un stand imposant, et pour la première fois depuis la fin des années 1990, s'est présentée seule, suite à la fin de son partenariat avec le groupe Porche Design.

"Aujourd'hui, nous nous concentrons sur Eterna, après avoir travaillé aussi avec Porsche Design. Les négociations avec Porche Design ont été fructueuses et nous allons continuer de coopérer avec eux, mais de manière différente. Nous leur mettons à disposition notre service d'après-vente et continuerons de leur fournir nos mouvements. Mais dès maintenant, notre but est de concentrer tous nos efforts sur Eterna", explique Shan Jian Guang, CEO du China Haiden Group

 

Un mouvement, 88 variantes

Le nouveau mouvement maison Calibre 39 est la vedette de la marque avec sa grande modularité comme atout et son remarquable concept: un mouvement de base doté de 3 vis permettant d'adjoindre - ou de retirer - un ou plusieurs modules auxiliaires. La première montre Eterna à être dotée du Calibre 39 est la Royal KonTiki Two Time Zones, une pièce sportive inspirée d'un modèle KonTiki des années 1970. Elle est animée par la première des 88 variantes du nouveau mouvement, à savoir le calibre automatique 3945A, qui bat à la fréquence de 28 888 alt/h et affiche une résrve de marche de 68 heures.

 

Eterna-Royal-KonTiki-and-Calibre-3945A

La Royal KonTiki Two Time Zones, sur bracelet en caoutchouc, abrite le nouveau calibre 3945A. © Eterna

 

Shang Jian Huang est conscient qu'avec sa base industrielle solide, Eterna est préparée pour faire face à d'exigeants défis: "Nous allons continuer à développer Eterna en tant que manufacture de mouvements et nous avons déjà beaucoup travaillé pour préparer notre expansion, en particulier sur le marché asiatique. Cette année, nous avons orienté tous nos efforts sur Baselworld afin de rassurer nos distributeurs, via notre grand stand et notre nouvelle collection. Mais nous devons continuer à travailler sur la technologie des mouvements et la production et aussi sur notre capacité à fournir des mouvements à d'autres marques. Dans le futur, nous devrons continuer à respecter l'ADN d'Eterna mais aussi prendre en considération les demandes du marché. C'est donc une combinaison d'héritage et de tendances qu'il faut réaliser. Pour cela, je fais pleinement confiance aux équipes qui oeuvrent en Suisse.

 

Les préférés

Quelles sont les pièces préférées du CEO de China Haiden Group, parmi toutes celles présentées à Baselworld: "Il y en a plusieurs que j'aime beaucoup: les nouvelles KonTiki, les Rialto, plus classiques - qui plaisent beaucoup en Asie - et les nouveaux modèles qui abritent nos mouvements manufacture".

 

Eterna-Rialto-1948-Legacy

Deux pièces de la ligne classique, ici présentées dans une version bicolore très tendance à Baselworld cette année: la Rialto et la Legacy 1948. © Eterna

 

Nous avons aussi demandé à Bruno Jufer, vice-president des ventes et du marketing d'Eterna, ses impressions sur les nouveautés présentées à Bâle: "Nous avons présenté beaucoup de belles choses à Baselworld. J'ai une préférence pour un modèle particulier de la ligne classique: la 1948 Legacy. C'est une véritable montre classique, avec une grade date et un beau cadran argenté. Une très jolie interprétation de l'Eterna-Matic de 1948. Elle reflète l'héritage de notre marque et ses valeurs de tradition.

 

Un prochain chronographe

Quelle va être la prochaine variante du Calibre 39? "Nous allons y intégrer une fonction chronographe" révèle Bruno Jufer. "C'est une étape importante pour Eterna et vous le verrez l'année prochaine lorsque nous dévoilerons un beau calibre dans une version chronographe".

 

Eterna-Military-Limited-Edition-1939

La Military Limited Edition 1939, disponible sur boîtier coussin en acier et en acier noirci, complète cette année la Collection Heritage. © Miguel Seabra/Espiral do Tempo

 

La collection Heritage tient une place à part dans le coeur des aficionados et des collectionneurs, notamment avec la Super KonTiki 1973, la plus populaire et en passe de devenir une pièce culte. La dernière création de la collection Heritage est une montre d'inspiration militaire basée sur un modèle coussin de 1939. "Le but de cette collection Heritage est - comme son nom l'indique - de mettre en avant notre héritage en allant regarder dans nos archives ce que'Eterna a produit dans le passé, et de réinterpréter ces pièces dans un style moderne. Nous avons la chance d'avoir une longue tradition qui va nous permettre de sortir d'autres nouveautés dans les années à venir, qui viendront enrichir notre collection Heritage.

 

Nous avons hâte de les découvrir!

 

Eterna-Heritage-line

A Baselword étaient exposées les quatre premières pièces historiques de la ligne Heritage, une collection qui va continuer de s'agrandir dans les années à venir. © Eterna