Pour la seconde fois, Greubel Forsey aborde l’univers contemporain des garde-temps habillés de titane et dont les boîtiers subissent un traitement sous vide appelé ADLC amorphous diamond-like carbon. D’un noir très profond, la couche superficielle ainsi appliquée apporte, en sus de l’aspect esthétique, une dureté de surface nettement supérieure à celle du titane naturel.

Équipé d’un mouvement dont la platine et les ponts sont également traités noirs, la palette des couleurs se fait plus discrète, au profit des contrastes créés par les différents états de surfaces, par la succession des décorations appliquées à chaque composant.

Greubel Forsey - GMT Black

Au dos du garde-temps apparaît l’heure universelle des 24 fuseaux, sous la forme d’un véritable disque des heures du monde. © Greubel Forsey

Cependant, toutes les indications, techniques ou horaires, conservent ici des teintes relativement vives et se trouvent ainsi mises en valeur de manière subtile. Les différents cadrans et zones d’indications donnent le sentiment d’être littéralement suspendus dans l’espace qui entoure le globe terrestre, évocation d’une nuit étoilée où les astres scintillent dans leurs mouvements immuables.

Greubel Forsey - GMT Black

Greubel et Stephen Forsey ont inclus à leur garde-temps un globe terrestre effectuant une rotation complète en 24 heures, dans le sens contraire des aiguilles de la montre, c’est-à-dire celui qu’emprunte notre planète. © Greubel Forsey

Ce garde-temps est une édition limitée à 22 exemplaires.