Règle numéro 1 : mettre du mouvement dans son design
Elle est reconnaissable au premier regard. Par l’audace de son design, par ses rondeurs séduisantes et précieuses. Par son côté ludique également… Chez de Grisogono, la notion de mouvement est essentielle. C’est un leitmotiv qui ponctue régulièrement le fil de son histoire joaillère et horlogère. Auréolée de rubis mobiles en taille briolette, la Grappoli S06 brille d’une lumière toujours différente, en fonction des gestes de celle qui la porte. Atypique, mais certainement pas importable, la montre Grappoli exprime toute la puissance inventive de Fawaz Gruosi qui signe chacune des créations de Grisogono avec une griffe si particulière qu’elles se passeraient volontiers de logo.

Règle numéro 2 : ne choisir que les plus belles pierres précieuses
de Grisogono et les pierres précieuses, une histoire d’amour qui dure… depuis toujours. C’est par sa manière inédite de mettre en lumière les plus belles gemmes, voire les plus originales – la marque fut notamment la première à créer une collection entière de bijoux sertis de diamants noirs – que Fawaz Gruosi a commencé à se faire connaître. Après avoir exploré toutes les facettes de la montre Grappoli avec des versions émeraudes, diamants blancs, saphirs bleus, saphirs orange et améthystes aux teintes de mauve, de Grisogono met en lumière toute la beauté fascinante du rubis. Chaque pierre est soigneusement sélectionnée pour sa teinte et sa forme. Seules les plus extraordinaires sont conservées pour parvenir à former une composition parfaite.

de Grisogono - Grappoli S06

Grappoli S06. © de Grisogono

Règle numéro 3 : défier les règles du sertissage
Libres comme l’air, les rubis semblent se poser harmonieusement mais sans aucune logique sur le cadran et la lunette. Le principe du sertissage neige répond en effet à une conjugaison délicate de maîtrise technique et de sens esthétique. Le sertisseur, au moment d’assembler les pierres entre elles, ne suit aucun dessin prédéfini, il intègre plutôt les pierres de différentes tailles de manière aléatoire, selon une seule exigence : la perfection esthétique. Le résultat incarné par la Grappoli S06 est tout simplement fascinant : les rubis semblent littéralement flotter dans l’air au gré de cette composition légère, très haute couture, unique par essence.

Règle numéro 4 : faire l’éloge de l’indispensable
C’est une icône de la marque. Le galuchat, un cuir organique que Fawaz Gruosi fut le premier à utiliser en horlogerie, en 2000, avec le modèle Instrumento Uno. Depuis ce premier succès retentissant, de Grisogono l’a mis à l’honneur au gré de ses collections de bijoux mais aussi pour prolonger les boîtiers de ses montres féminines. Incontournable, indispensable, le galuchat a au fil des années été érigé en véritable emblème de la Maison. Symbole haut en couleurs dont la Grappoli S06 se drape dans une version rouge… passion.