Le calibre HW4701 d'Histoire de Tourbillon 6 est le plus complexe jamais proposé dans cette saga. Il combine deux indications de l’heure indépendantes, l’une régulée par un tourbillon triaxial et l’autre par un carrousel.

Le mouvement d’Histoire de Tourbillon 6 affiche d’un côté les heures et minutes, régulées par le tourbillon triaxial et reconnaissables à leur code couleur, orange sur fond gris. La partie droite de la montre se distingue par ses aiguilles et marquages bleus sur fond noir. Elle est munie d’un cadran dont les aiguilles peuvent être démarrées, arrêtées et remises à zéro. Ce garde-temps est ainsi capable d’afficher les heures et minutes écoulées, comme un chronographe, grâce au poussoir en céramique bleue situé à 2 heures. Polyvalente, cette fonctionnalité inaccoutumée permet également l’affichage d’un second fuseau horaire, réglable par la couronne à 3h.

Harry-Winston-Histoire-de-Tourbillon-6.jpg

Histoire de Tourbillon 6 se situe dans la parfaite continuité des cinq chapitres précédents. © Harry Winston

Le tourbillon triaxial relève d’une exclusivité absolue. Une première cage porte le balancier et fait un tour en 45 secondes. Elle effectue sa rotation dans une seconde cage, qui tourne sur elle-même en 75 secondes sur un axe vertical. L’ensemble est mis en mouvement dans une troisième cage, sphérique, qui effectue son tour en 300 secondes. De son côté, le carrousel effectue sa révolution en 30 secondes.

Le carrousel et le tourbillon sont chacun alimenté par un double barillet à rotation rapide dont le couple est exceptionnellement régulier.
Le calibre HW4701 est constitué de 683 composants. Son tourbillon triaxial est fait de 141 pièces pour un poids total de 1,85 gramme.

En outre, le carrousel situé à 1 heure sert de régulateur à une partie indépendante du mouvement HW4701, qui en occupe la moitié droite. Par défaut, il est à l’arrêt mais peut être démarré via le poussoir situé sur la carrure de la boîte. La construction spécifique du carrousel fait que son balancier et sa cage sont simultanément reliés à la source d’énergie du mouvement. Même arrêtés, ils sont toujours sous tension. Dès qu’ils sont libérés, ils se retrouvent en vitesse de croisière. Doté d’une période de rotation de trente secondes, ce régulateur rarissime fonctionne à haute vitesse afin de multiplier les positions qu’il prend dans l’espace.

Cette rapidité est dédiée à l’affichage d’un temps sur mesure. Le fonctionnement de la partie droite du mouvement ressemble à celui d’un chronographe monopoussoir. Comme lui, il peut mesurer les temps courts avant d’être remis à zéro. Mais ses aiguilles sont réglables par la couronne située à trois heures. Elles peuvent donc afficher un second fuseau horaire à la minute près.

Malgré sa taille exceptionnelle - 64 mm de couronne à couronne - Histoire de Tourbillon 6 offre un porter confortable. La platine et les ponts sont en titane, afin d’alléger la montre. Sa boîte en or blanc 18 ct, poli, satiné et microbillé, est munie de cornes travaillées pour épouser la courbure du poignet.

 Histoire de Tourbillon 6 ne sera édité qu'à 20 exemplaires, comme pour chaque chapitre de l’Histoire de Tourbillon d’Harry Winston.