C'est en 1978 que le designer Henri d’Orignyi imagine la montre Arceau. Ancrée dans l'univers équestre, elle emprunte son nom et son design à une pièce de l’étrier.

Une des nouveautés Arceau de cette année est le modèle Arceau Petite Lune serti. Son boîtier en acier de 38mm de diamètre, étanche à 30 m, et serti de 60 diamants sur la lunette, s'ouvre sur un cadran en nacre naturelle blanche. La phase de lune s'offre sur un fond bleu et un décor rhodié à 10h30 alors que la date se lit à 6h dans un guichet en nacre. Les chiffres décalqués gardent la graphie classique du modèle d’origine avec une inclinaison qui suit le mouvement des aiguilles.

Hermès

Arceau Petite Lune sertie, bracelet couleur ficelle. © Hermès

Les fonctions de la montres sont activées par le mouvement automatique Hermès H1837, disposant de 50 heures de réserve de marche, et complété par un module phase de lune créé par Dubois-Dépraz.

Ce garde-temps se porte sur un bracelet en alligator interchangeable, disponible en plusieurs teintes - ultraviolet, blanc nuage, indigo, agate rousse, braise, ficelle, bleu tempête ou noir- et réalisé dans les ateliers de la maison selon la technique du cousu sellier.

Hermès

La montre habillée d'un bracelet couleur ultraviolet. © Hermès