Grâce à de l’aluminium céramisé, ce mouvement tourbillon Squelette bénéficie d’une forte puissance visuelle. Ce nouveau matériau chez Hublot est obtenu par un traitement appelé MAO (Micro Arc Oxydation) qui consiste en une transformation de surface par décharge plasma dans un bain d'électrolyte. Le résultat forme une couche de céramique qui est à la fois dure, dense et adhésive.

La finition microbillée est obtenue par un sablage manuel qui rend un aspect vieilli à la boite et une finition unique pour chaque pièce. Au final, ce matériau a une dureté élevée, environ 1'000 vickers. Il présente une excellente résistance à la corrosion et au frottement et il est 2 fois plus léger que de la céramique.

Concernant le mouvement tourbillon squelletisé Manufacture à remontage manuel avec ses 5 jours de réserve de marche, entièrement conçu, développé et fabriqué dans les ateliers de la Manufacture Hublot, lui aussi a subi quelques transformations. En particulier ses ponts et la platine avec un usinage en trois dimensions : au lieu d’avoir des ponts plats, les composants ont du relief grâce à une phase d’usinage laser. Très délicate à mettre au point, cette technique offre une esthétique en 3D, ce qui aussi assez rare en horlogerie, car généralement tout simplement, les ponts sont plats.

 

Hublot Classic Fusion Tourbillon Skull

Classic Fusion Tourbillon Skull © Hublot

 

L’aspect blanc de surface des composants est obtenu grâce à un passage en galvanoplastie. Ils sont rhodiés, puis pour leur donner cet aspect blanc (et non garder leur couleur métallique), l’étape de décoration se fait avec un microbillage qui fait ressortir leur couleur blanche.

Leur design en forme d’ossements avec la barrette de tourbillon minute (il fait le tour en une minute) en forme de tête de mort, offre un ensemble différent. Les indexes sont représentés par des chiffres romains, une première chez Hublot.