L’affichage des phases de lune est utile à plusieurs égards : elle permet aux marins de prévoir les marées, et, plus terre à terre, elle nous rappelle pourquoi, certaines nuits, nous avons du mal à trouver le sommeil ! Le nouveau calibre automatique IWC 35800 intégré dans la collection Portofino Midsize propose cet affichage des phase de la lune dans son fonctionnement, et offre 42 heures de réserve de marche.

Si les cinq modèles phases de lune sont les véritables stars de la nouvelle ligne Portofino Midsize,  cette complication était déjà présente dans la toute première collection Portofino lancée il y a trente ans. Les nouveaux modèles, disponibles en or blanc, or rouge et acier, présentent une interprétation toute féminine de la phase de lune, révélée par un disque étoilé visible par une ouverture à 12h sur le cadran.

 

IWC Portofino Midsize Moonphase

IWC Portofino Midsize Moonphase, en or rouge, avec cadran en nacre noire. © IWC Schaffhausen

 

Christian Knoop, directeur artistique chez IWC,  décrit la conception globale de cette nouvelle collection,  avec son recours aux diamants et à la nacre,  comme « une sorte de renaissance de la famille Portofino ». De fait,  après une période de communication si ouvertement masculine qu’elle confinait presque à la misogynie,  la marque semble désormais s’être adoucie avec cette nouvelle collection dédiée presque exclusivement aux femmes, même si ces modèles au design et sertissage discrets peuvent aussi très bien plaire aux clients masculins de certaines régions du monde.

« Pour nous, il est discret et sans prétention »,  dit Christian Knoop à propos du design. « La Portofino d’IWC conserve ses lignes pures qui ont fait sa réputation et son succès. Ce design est souligné par des cadrans en nacre ou avec décor soleil, qui tous deux, insufflent aux montres une vie et une profondeur qui leur sont propres.

 

IWC Portofino Midsize Moonphase

IWC Portofino Midsize Moonphase, en or blanc, avec cadran laqué noir serti de 84 diamants. © IWC Schaffhausen

 

L’affichage de cette phase de lune mérite qu'on la regarde de plus près. Plutôt que d’avoir choisi un simple contraste de couleurs pour chaque modèle,  IWC a opté pour un affichage bleu ton sur ton sur la version en acier, qui, en plus d’être assorti au bracelet en cuir d’alligator bleu (tous les bracelets en cuir de la collection ont été créés en exclusivité pour IWC par le célèbre chausseur italien Santoni) semble faire flotter la lune sur le cadran puis la faire disparaître comme par magie juste avant la période de nouvelle lune. Ce même effet est rendu sur les versions en or blanc,  mais avec un affichage ton sur ton noir, renforcé par l’éclat des index en diamants et le fin cerclage en diamants aussi sur le cadran laqué noir. Ce modèle haut de gamme totalise 174 diamants.

 

IWC Portofino Midsize Moonphase

IWC Portofino Midsize Moonphase, en acier, avec cadran en nacre blanche serti de 12 diamants, et bracelet en cuir d'alligator bleu. © IWC Schaffhausen

 

Mais luxe ne rime pas nécessairement avec prix élevés. En plus des montres à phases de lune, la nouvelle collection Portofino Midsize offre des modèles jour/nuit avec second fuseau horaire affiché sur 24 heures, ainsi que des garde-temps automatiques déclinés en acier et discrètement ornés de 12 diamants sur le cadran, dont le prix de départ s’affiche à CHF 5'600 .-